150 réfugiés afghans à Strasbourg

Depuis ce jeudi, 150 réfugiés afghans sont accueillis à Strasbourg.

Un hôtel a été réquisitionné place de Bordeaux, des associations (comme la Croix Rouge) et les autorités aident ces familles.

Elles ont fuient l’Afghanistan grâce au pont aérien organisé entre autres par la France depuis Kaboul, aux mains des Talibans comme la quasi majorité du pays.

Ces 150 personnes font partie des 2000 réfugiés évacués et emmenés tout d’abord à Paris.

Les afghans, hommes, femmes, enfants, sont arrivés à Strasbourg en bus.

La préfecture du département explique que Strasbourg va être un point d’accueil des réfugiés d’Afghanistan pour le Grand-Est.

Ces réfugiés craignaient des représailles de la part des Talibans, en raison des activités qu’ils menaient sur place.

Des hommes ont aidé l’armée française, d’autres sont professeurs, artistes, journalistes, ou militants/militantes pour la défense de droits civiques.

Les services de l’État s’occupent de la sécurité et des démarches pour régulariser les situations, en fonction des demandes des réfugiés. 

Des structures locales apportent des denrées alimentaires, des produits essentiels pour le quotidien, ainsi qu’une aide psychologique avec des traducteurs. 

Manifestation

La France va stopper son opération de rapatriement ce vendredi au départ de Kaboul.

Des milliers de personnes veulent encore fuir le pays, tombé aux mains des islamistes en quelques jours. 

Samedi 28 août, une manifestation pour soutenir la cause des afghans sera organisée place Kléber à Strasbourg, à 17h30.