"C'est le suicide de l'histoire de l'Alsace" : Jean-Louis Christ, député du Haut-Rhin, espère un retour aux anciennes régions

Cinq députés alsaciens Les Républicains veulent reporter l’entrée en vigueur du nouveau nom de la grande région Est, octobre 2018 au lieu d’octobre 2016. Tchapp en a parlé . Ils espèrent un retour aux anciens contours après 2017…

Jean-Luc Reitzer, Laurent Furst, Francis Hillmeyer, Jean-Louis Christ mais également le député-président du Conseil Départemental du Haut-Rhin Eric Straumann rédigent actuellement un projet de loi qui sera présenté dans les prochains jours à l’Assemblée Nationale. Entre les lignes du texte, un retour à la Région Alsace…

“C’est du suicide”

Tchapp a contacté Jean-Louis Christ, député Les Républicains de la 2ème circonscription du Haut-Rhin, opposé depuis le début à la fusion des régions. Cette sortie des députés en plein vote citoyen pour le nouveau nom de la région est une manière de critiquer encore ce mariage “forcé”. Et il se lâche…

C’est une tribune pour dire merde, je suis libre de mes propos. Vous avez vu les propositions de noms ? C’est d’une débilité profonde... Nous travaillons contre nous, c’est le suicide de l’histoire de l’Alsace.

Pour Christ et ses quatre collègues, toute cette histoire de fusion, de nouveau nom provoque une grande confusion.

Vous organisez un vote pour le nom, mais c’est un vote à reculons. Personne n’adhère, le nouvel ensemble est trop grand, il coûtera trop cher, on arrivera à rien !

2017, l’espoir ?

Jean-Louis Christ ne s’en cache pas, ce projet de loi ne passera jamais. “Parce qu’on a un gouvernement autiste”. L’entrée en vigueur du nouveau nom de la grande région Est se fera bien le 1er octobre 2016. Derrière les gesticulations politiques, il y a un mince espoir chez les opposants à la fusion des régions.

Non, ce n’est pas trop tard. En 2017, il y aura une alternance, le gouvernement socialiste sera laminé. Le prochain gouvernement devra balayer cette loi et revoir les contours des régions. C’est possible, on peut revenir sur une loi, surtout que celle-ci est petite, bâclée. 

Pas certain que cette nouvelle fronde arrange les affaires de l’exécutif à la grande région, même s’il n’est pas question/possible d’arrêter le processus. Voilà cinq députés, dont un président de département, tous du même bord politique que Philippe Richert, qui alimentent la contestation alors que la grande région recherche l’adhésion populaire…. Ça fait tâche.

Le choix du nom de la grande région Est est organisé actuellement sur internet, ici, jusqu’au 1er avril. Le nouveau nom, Rhin Champagne, Acalie, Nouvelle Austrasie, Grand Est, sera entériné le 29 avril par le Conseil Régional. 

 

Articles relatifs

Le OFF est-il le marché de Noël le plus intéressant de Strasbourg ?

St'Art 2017 : le salon qui craque votre PEL

Les Restos du Coeur de Strasbourg dans de nouveaux locaux

Strasbourg : qu'est ce qui se cache au fond de l'Ill ?

BMW M4 + un aérodrome = gros shoot d'adrénaline