Coronavirus : le vaccin d'Astrazeneca suspendu

La France suspend le vaccin anti-Covid d’AstraZeneca.

Une suspension par précaution pour 24 heures a annoncé ce lundi le président de la République Emmanuel Macron, en raison d’effets secondaires potentiellement trop sévères chez certaines personnes.

D’autres pays d’Europe, la Slovénie, l’Allemagne, l’Italie, la Norvège entre autres, ont également suspendu l’utilisation de ce vaccin, en attendant des études complémentaires.

L’autorité européenne du médicament se réunit en urgence et doit statuer sur la dangerosité, ou non, de la formule d’AstraZeneca.

Mais “l’EMA” a d’ores et déjà précisé que les avantages du vaccin d’AstraZeneca l’emportent sur les risques d’effets secondaires.

Le laboratoire se défend en précisant que rien ne peut lier aujourd’hui l’apparition, par exemple, de caillots sanguins, à l’utilisation du vaccin.

L’OMS déclare que rien actuellement ne peut empêcher la vaccination avec ce produit, les médecins précisant que le bénéfice est bien supérieur aux risques.

Nouveaux retards

Reste que cette décision de suspension, même courte, va avoir de sérieuses conséquences sur la campagne en cours. 

Dans les centres de vaccination, ou chez les généralistes ainsi que les pharmaciens depuis peu, les rendez-vous sont reportés à une date ultérieure.

Il faut modifier les calendriers et répondre à l’inquiétude des patients. 

Le corps médical évoque une décision politique, qui entachera fortement la confiance de la population envers le vaccin d’AstraZenaca.

Un casse tête, alors que les doses manquaient déjà…

Ce matin, la plateforme téléphonique de la collectivité européenne d’Alsace (09 70 81 81 61), qui gère la planification de la vaccination, était saturée.

Difficile d’avoir un conseiller en ligne, il faut aller sur le site doctolib pour prendre rendez-vous.

À Strasbourg Mulhouse Colmar, pas de créneaux disponibles dans les prochaines semaines. À Wasselone, il faut attendre le 7 avril…

Le site précise que pour cette journée du 16 mars, 

L'utilisation du vaccin AstraZeneca est suspendue, en attendant une décision de l'Agence européenne des médicaments. Par conséquent, vous ne pouvez plus vous faire vacciner pour le moment si vous avez entre 50 et 74 ans et souffrez de comorbidités ou que vous êtes un professionnel du secteur de la santé ou du secteur médico-social de moins de 65 ans.

Les chiffres 

Depuis le début de la campagne de vaccination anti-coronavirus en France en janvier, près de 5,1 millions de personnes ont reçu au moins une dose de vaccin (Pfizer, Moderna ou AstraZeneca).

Selon Santé Publique France, le taux d’incidence augmente légèrement en Alsace.

Au 12 mars, il était de 183 cas pour 100 000 habitants dans le Bas-Rhin, 110 cas pour 100 000 habitants dans le Haut-Rhin.