Coronavirus : maintenant un variant alsacien (mise à jour)

Le CHU de Strasbourg a détecté un nouveau variant. Alsacien du coup…

La presse régionale (DNA) en a parlé ce dimanche, posant du coup beaucoup de questions. 

Les analyses de l’hôpital Strasbourg sur des patients ont révélé la présence d’une nouvelle mutation du virus.

L’Agence Régionale de Santé a été alerté. 

Faut-il s’inquiéter ? 

Pas du tout, en tout cas pour le moment...

Une mutation est absolument normale chez un virus, qui cherche à se multiplier et à “survivre” face aux évolutions. 

De plus, le CHU précise que ce variant a été détecté chez des personnes qui n’étaient pas gravement hospitalisées.

Alerte technique, médicale, classique en quelque sorte.

Ce n’est pas ce variant qui fait fortement progresser l’épidémie de Covid-19, mais la souche britannique qui représentait la semaine dernière plus de 80% des analyses dans le bas-Rhin.

Le taux d’incidence augmente en Alsace d’après les chiffres de Santé Publique France : 255 dans le Bas-Rhin (pour 100 000 habitants), 161 dans le Haut-Rhin.

Dans l’Eurométropole de Strasbourg, le taux d’incidence frise les 338 pour 100 000 habitants, contre 187 à Mulhouse.

Confinement ?

Mercredi, le gouvernement pourrait annoncer des mesures plus restrictives pour freiner cette troisième vague épidémique. 

Une fermeture des écoles et un confinement national sont sur la table, avec une accélération de la campagne de vaccination dans le même temps en avril.

4802 personnes étaient hospitalisées dans les services de réanimation en France hier dimanche, presque autant que durant le pic de la deuxième vague à l’automne 2020.

En moyenne durant la semaine du 22 au 28 mars, 37 569 nouveaux cas étaient enregistrés chaque jour en France, 1000 de plus, quotidiennement, que la semaine précédente.

Mise à jour 15H10

Le CHU de Strasbourg précise ce lundi que ce variant, détecté ces dernières semaines, a déjà été repéré ailleurs dans le monde, comme aux Etats-Unis, et qu’il ne s’agit donc pas d’un variant “alsacien”. Surtout, que la mutation est normale et pas plus dangereuse.