Couvre-feu, dépistages massifs, un point Covid dans le Bas-Rhin

À partir de ce vendredi minuit, vous ne pourrez plus sortir de 21h à 6h du matin dans le département.

Les autorités imposent un couvre-feu anti coronavirus pour limiter la propagation du virus.

La préfecture du Bas-Rhin a précisé ce vendredi les modalités du dispositif. 

Toute la journée, les bars, les salles de jeux, les salles de sports, les foires, les salons, les lieux d'exposition et les fêtes foraines seront totalement fermés.

Des restaurants ont prévu d’ouvrir plus tôt pour pouvoir manger le soir sur place, à partir de 18h, sachant qu’à 21h, et même avant, tout doit être bouclé.

Livraisons à emporter oui, livraisons à domicile à partir de 21h, niet.

La jauge des spectateurs pour les rencontres sportives passe de 5000 à 1000 personnes. 

Fêtes interdites dans les lieux recevant du public. On ferme les buvettes.

La ville de Strasbourg annonce par ailleurs que les piscines couvertes du territoire de l’Eurométropole, ainsi que la patinoire de l’Iceberg, seront fermées du 24 octobre au 4 décembre inclus.

Pour circuler entre 21h et 6h du matin, il faut un motif impérieux (raison de santé par exemple), à préparer sur internet ici. Amende de 135 euros en cas de contrôle si vous ne pouvez pas prouver votre présence impérative dehors entre 21h et 6h du matin.

Non, voir des potes n’est pas un motif valable et d’ailleurs, les rassemblements privés de plus de 6 personnes sont fortement déconseillés…

Pour les vacances, il n’y a pas la limite kilométrique du confinement, 100 kilomètres, mais il est impératif de partir après 6h et d’arriver à bon port avant 21h. 

Dépistages massifs

Vous pouvez vous faire tester gratuitement, dans des centres dédiés à Strasbourg, sur simple présence de la carte vitale. 

Les centres de dépistage mobiles seront présents de 10h à 19h, le samedi 24 octobre, à l’Aubette, le samedi 31 octobre, à la Cité de la Musique et de la Danse, et le samedi 7 novembre, à l’Aubette.

Dimanche dernier, le taux d'incidence était de 191,59 pour 100 000 habitants pour le Bas-Rhin et de 259,4 pour l'Eurométropole de Strasbourg.