Covid : des situations différentes entre le Bas-Rhin et le Haut-Rhin

À partir de ce lundi 30 août, le pass sanitaire est obligatoire pour certaines professions.

Totalement vaccinés ou testés négatifs à moins de 72h ou avec un certificat de rémission... pour bosser, près de deux millions de salariés en France ou d’agents des services publics devront sortir le précieux QR code.

Le pass sanitaire est obligatoire pour les professionnels, dans les lieux où il est déjà obligatoire pour le public : cinémas, médiathèques, transports, bars, restaurants…

Nouvelle mesure gouvernementale pour étendre la vaccination, ça ne passe pas chez tout le monde.

Quelques restaurateurs alsaciens refusent de valider les pass, pour les clients et les salariés des établissements. 

Le Haut-Rhin en résistance ?

Depuis vendredi dernier, le pass sanitaire n’est plus obligatoire dans sept centres commerciaux du Haut-Rhin.

Il n’y a plus la Covid là-bas ? Du tout.

Un hypermarché avait saisi le tribunal administratif de Strasbourg, après la publication de l’arrêté préfectoral imposant le pass pour les établissements de plus de 20 000 m2.

Les juges ont estimé qu’exiger ce pass ne garantissait plus l’accès libre aux denrées de première nécessité. Anti constitutionnel en quelque sorte.

Dans les Yvelines également, un tribunal administratif a annulé le pass sanitaire, pour les mêmes raisons.

Un appel doit être interjeté d’ici à 15 jours.

(Grosses) Différences 

Une décision administrative considérée comme du pain béni par les antis, qui ont encore manifesté samedi un peu partout dans la région et en France, contre le pass sanitaire (3000 manifestants rien qu’à Strasbourg).

D’autres chiffres interpellent pourtant.

D’après l’ARS Grand-Est, le taux d’incidence était de 137,8 dans le Bas-Rhin au 27 août. 228,8 dans le Haut-Rhin…

À Strasbourg, ce taux est à 192 pour 100 000 habitants, chiffre stable depuis quelques jours.

À l’inverse de Mulhouse, 338 pour 100 000 habitants, forte hausse en une semaine.

La vaccination fait moins d’émules dans le Haut-Rhin : 60,6% de la population est totalement vaccinée. Contre 67,5% dans le Bas-Rhin.

Dans le Grand-Est, le Haut-Rhin est 9ème sur 10 départements pour le nombre de personnes vaccinées.

Il n’y a que la Moselle qui fait encore moins bien.

Dans les réanimations, les chiffres sont équivalents entre les deux départements alsaciens : 17 personnes hospitalisées dans ces services dans le Bas-Rhin, 21 dans le Haut-Rhin.