Covid : le Bas-Rhin sous surveillance à cause du variant Delta

Le variant Delta inquiète toute l’Europe…

À peine le processus de déconfinement est-il lancé qu’une quatrième vague est déjà dans les esprits des médecins et du gouvernement. 

Le variant Delta (indien) du coronavirus fait une flambée en Angleterre et dans d’autres pays d’Europe.

Aujourd’hui selon les chiffres de Santé Public France, il représenterait 10 % des nouvelles contaminations dans l’Hexagone. 

Officiellement, pas de panique du côté des gouvernants, mais les autorités regardent quand même les courbes d’un air inquiet.

Gabriel Attal, porte parole du gouvernement, a déclaré ce mercredi que les Landes et le Bas-Rhin étaient “sous surveillance”.

60 cas du variant Delta ont été enregistrés à Strasbourg, qui ont formé un cluster.

Et demain ?

Et les épidémiologistes d’annoncer que ce variant Delta sera probablement majoritaire dans les prochaines semaines en France.

Dans quelle proportion ? Le nombre de cas peut-il exploser à nouveau ? Complexe à dire pour le moment, mais le spectre d’une quatrième vague d’ici au mois d’octobre est présent.

D’où la communication très axée sur la vaccination, “une arme pour lutter contre Delta” selon Gabriel Attal. 

Hasard du calendrier ? La préfecture du Bas-Rhin annonce ce mercredi que la vaccination des étudiants de Strasbourg sera facilitée, avec des créneaux supplémentaires.

Dès maintenant, 32 000 créneaux sont ouverts jusqu’au 10 juillet au vaccinodrome de l’hôtel de la Collectivité européenne d’Alsace au centre ville et au centre de la Bourse, et réservables via Doctolib, vitemadose.fr ou sante.fr. Un dépistage d’anticorps sur une goutte de sang (TRODD) sera réalisé avant chaque vaccination, afin de savoir si une seule injection suffit et obtenir ainsi un passeport vaccinal complet.

Ça tombe bien. Le variant Delta, plus contagieux et plus sévère que le variant anglais, s’attaquerait en priorité aux jeunes non vaccinées selon des études

Jusqu’à 22h30

Hasard bis ?

La ville de Strasbourg a décidé d’étendre ce mercredi les créneaux horaires de son centre de vaccination de la place de la Bourse.

Ce 23 juin, mais également le 25 juin, le 30 juin, le 2 juillet, le 7 juillet, le 9 juillet, jusqu’à 22h30 au lieu de 20h actuellement.

Et avec des animations en prime puisque Strasbourg veut retransmettre des matchs de l’Euro ou inviter des DJ’s lors de ces “nocturnes anti-covid”.