Dernier mot du tribunal : pas de soldes ce dimanche à Strasbourg

Ce matin, le tribunal administratif de Strasbourg a suspendu l’arrêté qui autorisait l’ouverture des commerce ce dimanche 14 janvier. 

Le juge remet en cause la légalité de cet arrêté. 

La décision prise par le préfet Jean-Luc Marx, lundi dernier, répondait aux revendications de l’association de commerçants, les « Vitrines de Strasbourg ». 

Ils souhaitent obtenir une compensation de la perte occasionnée par le marché de Noël et son périmètre de sécurité. 

Les syndicats CFTC, CGT et FO avaient dénoncé l’ouverture des magasins ce dimanche (Tchapp en a parlé ici).

Selon eux, l’arrêté ne respectait pas le principe du repos dominical et contraire au code du travail.