Futur Vox vs futur MK2, la battle des nouveaux cinémas à Strasbourg

Le projet de délocalisation du cinéma Vox, derrière le centre commercial des Halles à Strasbourg, vient d’être dévoilé par la famille Letzgus, propriétaire du cinéma indépendant.

Le nouveau projet bénéficierait de dix nouvelles salles, et pourrait accueillir au total 1 236 spectateurs. Le nouveau bâtiment du cinéma VOX serait construit à la place de la gare routière, derrière les Halles. Voir diaporama dans notre slider (sur l’application Tchapp disponible gratuitement sur iOS et Android).

Le Vox, qui compte actuellement six salles et près de 1 000 fauteuils, fait en effet face à des problèmes “d’obsolescence” selon les mots d’Eva Letzgus, fille du cinéaste René Letzgus ; le vieux cinéma, malgré des investissements importants, ne permettrait plus d’offrir une expérience cinématographique en adéquation avec les nouvelles exigences techniques et artistiques des productions cinématographiques actuelles. 

Le cinéma situé rue des Francs-Bourgeois conservera cependant au moins une salle de projection, qui sera surtout utilisée pour diffuser des « contenus alternatifs de qualité », et accueillir des débats, des concerts, des cérémonies d’ouverture de festivals.

Concurrence avec le projet de la société MK2 à Schiltigheim 

Problème ? Ce projet de construction/déménagement entre en concurrence avec un autre projet, celui de la société MK2 à Schiltigheim, à seulement quelques kilomètres du futur site. Le projet MK2 à Schilik a été dévoilé fin 2017. 

MK2 voudrait profiter de la réhabilitation du site de l’ancienne brasserie Fischer pour y installer un nouveau complexe comprenant huit salles, dont plusieurs intègreraient la technologie de la réalité virtuelle.

Or l’offre en matière de salles de cinéma, déjà dense à Strasbourg et aux alentours, ne pourrait être étoffée indéfiniment.

Le groupe Letzgus estime dans un communiqué donné aux rédactions locales, "parfaitement irréaliste” l'hypothèse selon laquelle deux grands complexes de cinéma pourraient coexister à quelques kilomètres de distance.

La famille LETZGUS travaille depuis 2015 en étroite collaboration avec les services de la Ville de Strasbourg et de l’Eurométropole à ce projet de cinéma sans qu’à aucun moment l’existence du projet MK2 Schiltigheim n’ait été évoquée lors de ces échanges. Fin 2017, nous apprenons par voie de presse l’association de M. Stéphane LIBS avec le circuit national MK2 à Schiltigheim alors que nos discussions depuis deux ans entre exploitants et avec la Ville de Strasbourg et l’Eurométropole privilégiaient clairement la préservation des cinémas indépendants au centre ville de Strasbourg ! Réalisée par un cabinet reconnu par le CNC, une étude démontre que le marché est déjà proche de la saturation et ne permet pas la création d’un nouveau cinéma sans menacer l’équilibre existant.

La Commission départementale d’aménagement commercial (CDAC), qui doit autoriser au préalable la création de tout ensemble commercial de plus de 1 000 m², devra se réunir le 6 avril et décider de la validation ou non du projet de construction du cinéma MK2 à Schiltigheim.

Revoir ici le reportage de nos confrères d’Alsace 20 sur le projet MK 2 à Schiltigheim.