Gilets Jaunes : des heurts à Strasbourg. 26 arrestations, deux blessés

Selon les chiffres de la préfecture, 2000 personnes ont manifesté ce samedi après-midi à Strasbourg.

Et pour l’acte XXIV, il y a de la casse…

Dans un communiqué publié peu après 18h, les services de l’Etat expliquent que les manifestants ont bravé l’interdiction de se rassembler dans certains quartiers :

Plusieurs tentatives pour pénétrer en force dans des zones interdites à toute manifestation (cf arrêt préfectoral interdisant toute manifestation dans certains quartiers de Strasbourg le samedi 27 avril) ont eu lieu quai des Bateliers et place de Bordeaux. Des confrontations avec les forces de l’ordre ont eu lieu allée de la Roberstau, boulevard d’Anvers et à proximité du campus de l’Université de Strasbourg. Des tirs de lacrymogène et des manœuvres de dispersion ont été nécessaires pour mettre fin à ces confrontations. De nombreuses dégradations ont été constatées (éléments du mobilier urbain détériorés et brûlés, vol de matériel de chantier, etc.). Vingt-six personnes ont été interpellées. On dénombre un blessé parmi les manifestants et un blessé parmi les forces de l’ordre. Ils ont été pris en charge par les services de secours. À 18h, les manifestants ne sont plus qu’au nombre de 400.

Les chiffres à retenir à 18h30 : 26 arrestations, un blessé chez les manifestants, un blessé au sein des forces de l’ordre.

Rassemblement aux tonalités européennes, des Allemands et des Belges entre autres, ont défilé avec les Gilets Jaunes en ville, vers le parlement Européen

Ce quartier a été bouclé par les forces de l’ordre.

Il y a eu des accrochages entre les forces de l’ordre et des manifestants dans le quartier de l’Orangerie, près du Conseil de l’Europe, protégé par un important dispositif.

Photo @AFP @ParisMatch