Jacques Chirac est mort. Ses liens (gastronomiques) avec l'Alsace

Jacques Chirac, ancien président de la République de 1995 à 2007, est mort ce jeudi à l’âge de 86 ans.

Son état de santé se dégradait progressivement depuis son départ de l’Élysée.

Entre autres député de Corrèze, ancien premier ministre, maire de Paris de 1977 à 1995, Jacques Chirac avait créé le RPR en 1976, aujourd’hui Les Républicains. Sa première candidature à la présidentielle date de 1981.

On se souvient de...

Tout le monde a en tête l’élection présidentielle de 2002. Jacques Chirac se retrouve au second tour face à Jean-Marie Le Pen, candidat du FN.

Pour la première fois, un front républicain se monte, en faveur de Jacques Chirac, pour barrer la route au candidat d’extrême droite. Chirac rempilait à l’Elysée avec un score de 82,21% des suffrages, un record pour une élection présidentielle sous la Vème République. 

Entre les deux tours, de très importantes manifestations avaient été organisées partout en France, dont à Strasbourg, pour dire non au FN.

1997

J’ai décidé de dissoudre l’Assemblée Nationale”. Raté, la gauche arrive au pouvoir, Lionel Jospin (PS) entame une cohabitation.

2006

C’est la crise du CPE, Contrat Première Embauche. La France descend dans la rue, la loi est votée, mais Jacques Chirac repousse l’entrée en vigueur du texte qui ne sera jamais d’actualité.

USA

Le 19 septembre 2001, Jacques Chirac est le premier Chef d’Etat étranger à survoler Ground Zero à New York, après les attaques terroristes du 11 septembre et la destruction du World Trade Center.

Mais en 2003, c’est aussi le premier Chef d’Etat à tenir tête aux Américains qui veulent envahir l’Irak et engager une seconde guerre, pour récupérer les fameuses “armes de destruction massive”.

Il refuse cette action et n’engagera pas la France, allié historique des USA, dans cette guerre.

L’Alsace...

Jacques Chirac, réputé pour son coup de fourchette, s’est rendu à plusieurs reprises en Alsace, surtout pour des sommets franco-allemand, comme avec Gerhardt Schröder en 2004, ou avec Helmut Kohl dès le 19 mai 1995 (photo), quelques jours après son élection.

Le président avait ses habitudes dans la Winstub Chez Yvonne à Strasbourg, qui profitait de l’aura de Jacques Chirac pour asseoir sa réputation.

Il est également passé plusieurs fois par le restaurant “Au Boeuf” à Blaesheim.

Sur son site web, le restaurant souligne

En 2001, Jacques Chirac y reçoit Gerhard Schröder... L'expression « les rencontres de Blaesheim » voit le jour et désigne alors des mini-sommets « Franco-Allemands ». Les hôtes reviendront aussi d'eux-mêmes à plusieurs reprises pour des visites privées, suivis par d'autres diplomates.

Ou quand un Alsacien sauve le président…

14 juillet 2002, Champs-Elysée à Paris : un homme tente de tirer sur Jacques Chirac, qui passe devant la foule lors du traditionnel défilé militaire.

Jacques Weber, habitant de Ittenheim, remarque le tireur et détourne l’arme.

Le forcené sera ensuite maîtrisé. 

Souvenirs

Dans un diaporama, nos confrères des DNA présentent les différentes visites de Jacques Chirac en Alsace. 

Réunions politiques, politique européenne, rencontres avec des élus, l’ancien président est passé des dizaines de fois dans la région. 

Comme en 2006 par exemple pour l’inauguration du tram à Mulhouse, ou en 1997 lors d’un sommet sur l’Europe à Strasbourg avec Lionel Jospin.