Jean-Louis Adam, 19 ans, champion de mécanique auto

Voici Jean-Louis Adam, 19 ans. Au CFA de l’Artisanat à Mulhouse, il termine son BTS Mécanique.

JL est un champion. Pas de courses, mais de mécanique automobile.

Il démarre son apprentissage à 15 ans. En ce moment à Mulhouse, le jeune homme boucle un BTS en jonglant entre les formations au centre d’apprentissage et son employeur.

Jean-Louis est une bête de concours.

2015, il décroche une médaille d’or au concours Un des meilleurs apprentis de France. 2017, le voilà champion Grand’Est aux Olympiades des métiers

Tout ça en faisant des vidanges ? Nope, le métier de mécanicien a beaucoup changé ces dernières années.

D’abord, il faut parler de “maintenance de véhicules automobiles”. Parce qu’avec la technologie, tout est très complexe sous le capot.

Quotidiennement, j’utilise les nouvelles technologies, ordinateurs, tablettes, sondes, pour travailler sur un moteur. J’ai développé des compétences en électronique, dans le numérique. Chaque année, les normes changent et il faut réussir à s’adapter.

Chercheur

Votre moteur fait puf puf ? Demandez à Jean-Louis.

Ce que j’adore, c’est faire un diagnostic technique quand un véhicule est en panne. De l’hydraulique à l’électronique, il faut apprendre à utiliser un panel de nouveaux outils, les programmer, pour trouver le truc qui coince. Finalement, le plus simple, c’est une casse mécanique. Le plus difficile, c’est quand de l’extérieur, on ne remarque rien.

Une fois son BTS en poche, Jean-Louis Adam n’aura pas de mal à trouver un job. Peut-être dans le garage qui le forme en alternance, ou ailleurs. 

La demande est forte dans ce secteur.

En vidéo dans notre player (sur l’application Tchapp, gratuite sur iOS et Android), écoutez le témoignage de Jean-Louis Adam.

Vous voulez vous lancer ?

Renseignez-vous auprès de la Chambre de Métiers d’Alsace, partenaire de Tchapp.

Les conseillers de l’espace jeunes présentent les dizaines de formations accessibles dans les centres de formation d’apprentis de la région. 

Vous préférez le bois ? Rencontrez Léa, 25 ans, qui termine son CAP en ébénisterie, après un master en design.