Jean-Marc Reiser : une seconde victime ?

La seconde trace de sang découverte dans l’appartement de Jean-Marc Reiser appartiendrait à une étudiante recherchée depuis des semaines.

Jean-Marc Reiser, 58 ans, est incarcéré et mis en examen depuis mardi pour enlèvement, séquestration, assassinat dans l’affaire Sophie Le Tan.

Des traces d’ADN de cette jeune fille disparue depuis le 7 septembre, ont été trouvées à son domicile. 

Sophie Le Tan est toujours activement recherchée (article de Tchapp). Des battues seront organisées ce week-end près de Bishheim.

Une seconde trace ADN a été découverte par les enquêteurs dans l’appartement du suspect.

Selon M6, ce sang appartiendrait à une étudiante étrangère, également recherchée depuis plusieurs semaines. 

Des investigations sont en cours pour déterminer si cette jeune fille est rentrée dans son pays.

Le profil de Jean-Marc Reiser est jugé inquiétant par les enquêteurs.

Condamné pour viols, l’homme est décrit comme un “prédateur”. 

Les enquêteurs se penchent sur d’autres disparitions inexpliquées dans la région pour tenter de faire un lien avec Jean-Marc Reiser.