Jeudi 4 avril : colère des profs et perturbations dans les écoles

Mobilisés par les syndicats, les enseignants sont en grève jeudi 4 avril contre la nouvelle loi sur “l’école de la confiance”.

Ils grincent des dents depuis des mois.

Les professeurs ne cessent de critiquer la nouvelle réforme de l’éducation nationale.

Nouveaux “établissements publics des savoirs fondamentaux”, changements des programmes en maternelle, devoir d’exemplarité des enseignants, mais surtout réforme des lycées, les griefs sont nombreux.

Demain jeudi, de fortes perturbations sont annoncées dans les écoles, collèges, lycées d’Alsace, et partout en France.

La ville de Strasbourg par exemple, prévient que les “services (cantines) seront assurés dans la mesure du possible”.

En ligne aussi

En plus de la mobilisation sur le terrain (grèves, défilés), les opposants à la loi Blanquer sont très actifs sur les réseaux sociaux, et font signer des pétitions, contre cette réforme.

Du côté de Colmar, les profs du lycée Camille Sée ont aussi une pétition à vous faire signer, “contre les effets de la réforme du lycée”.

Les Maths ne sont plus en tronc commun, de nombreuses options vont disparaître (langues vivantes 3, options artistiques…)

expliquent les enseignants de l’établissement, qui distribuent des flyers aux parents et lycéens depuis quelques jours.

Baisses d’horaires, restriction de l’offre, obligation de choisir son orientation dès la seconde, les syndicats critiquent une réforme, selon eux, “à marche forcée”. Ils craignent entre autres, des suppressions de postes à l’avenir.

Ces mêmes enseignants de Camille Sée (une trentaine) vont d’ailleurs organiser demain soir, de 18h à 21h, un apéro/manif/débat, devant le lycée.

Avec l’idée, plus tard, pourquoi pas, de se mobiliser avec les parents, en fonction de la tournure des événements.

Photo @CamilleSée