Kronenbourg : 177 CDD et une action aux prud'hommes

Rabah Mekaoui demande aux prud’hommes la requalification de ses contrats d’intérim en CDI.

L'histoire d’Ali, le surnom donné à Rabah par ses collègues, n’est pas banale.

L’homme, 62 ans aujourd’hui, a passé 27 ans comme intérimaire chez Kronenbourg à Obernai.

Pas salarié, intérimaire… 

Rabah Mekaoui a enchainé 177 missions et contrats de courtes durées !

En raison de cette situation professionnelle, la retraite d’Ali est amputée par rapport à ses collègues, salariés intégrés de Kronenbourg, à poste équivalent.

En 2019, l’intérimaire, proche de la retraite, demande une évolution à sa direction.

La démarche ne plaît pas, les contrats ne sont plus renouvelés.

L’homme sur les conseils de ses proches, va voir une avocate et raconte son histoire.

Aux prud’hommes, lui et son avocate demandent la requalification de ses contrats en CDI, en plus de 206 000 euros de dommages et intérêts, entre autres pour injures raciales.

“Pour rire”, ses collègues l’appelaient le terroriste, ou le sale arabe… Rabah ne disait rien, il travaillait, sans faire de vagues.

Selon son conseil, Ali était parfaitement intégré dans la brasserie d’Obernai.

À nos confrères de Capital, Me Nicole Radius explique :

Il a été loyal. Pendant près de trente ans, M. Mekaoui ne savait pas si sa mission allait être renouvelée la semaine suivante. Il ne connaissait pas le terme précis de ses contrats. Il ne s’est jamais mis en arrêt maladie, n’a jamais pris de congés, de peur de ne pas être repris. Cette situation très précaire a eu un impact sur sa santé, la qualité de ses relations familiales

Son salaire était en moyenne de 12 euros de l’heure, contre 17 pour ses collègues, sans calcul de l’ancienneté.

La direction de l’entreprise se retranche derrière la convention collective qui autorise l’emploi de travailleurs saisonniers.

Les prud’hommes répondront dans cette affaire le 1er février.

À Obernai, Kronenbourg fabrique chaque année 700 millions de litres de bières avec 1000 salariés.

Chiffre d’affaire : 844 millions d’euros en 2020.