La deuxième phase du TGV Rhin-Rhône dans très longtemps

Selon un article du Parisien publié ce jeudi, la seconde phase du TGV Rhin-Rhône ne verrait le jour qu’après 2038.

Le rapport de l’ancien député Philippe Duron sera présenté aujourd’hui au gouvernement. 

Il liste les priorités des projets routiers, ferroviaires, fluviaux, que l’État “devrait” financer.

Ce document de 180 pages pourrait être la base des grands projets d’infrastructures des prochaines décennies en France. 

Surprise : la seconde phase de la LGV Rhin-Rhône, Besançon-Belfort-Montbélliard est jugée “non prioritaire”. 

Il n’y a aucun financement au programme, en tout cas pas avant 2038. 

Fabienne Keller, sénatrice LR du Bas-Rhin, est la première à se mettre en colère. 

Dans un communiqué, elle explique :

L’Alsace et Strasbourg, capitale européenne, ne peuvent accepter cette décision. Le Rhin Rhône est un axe économique structurant et stratégique qui assure la jonction de la vallée du Rhône et de la vallée du Rhin, secteurs économiques dynamiques. Avec les mêmes analyses, jamais la 2e phase de la LGV Est n’aurait été réalisée, alors que c’est l’une des lignes LGV très fréquentée, notamment sur les trajets Internationaux (Paris-Stuttgart).  
 

La LGV Rhin-Rhône a été mise en service en 2011. La deuxième phase, de 50 kms kilomètres en tout, concerne entre autres la construction d’un tronçon plus rapide entre Lutterbach et Petit-Croix. Carte dans notre slider.

Le projet devait être lancé en 2013...