L'attentat de Strasbourg serait un complot pour 10% des Français

C’est peu, mais le chiffre pose une véritable question. 10 % des Français pensent que l’attentat du 11 décembre à Strasbourg serait un complot.

Le chiffre est révélé par la Fondation Jean Jaurès qui vient de livrer les résultats de son enquête sur le complotisme en 2019. 

Un sondage a été réalisé par IFOP sur les croyances de la population face à quelques théories du complot qui circulent depuis des années. 

Les jeunes de moins de 24 ans adhèrent facilement aux complots gouvernementaux et des grandes industries. Extraits de l’étude :

Les moins de 35 ans, les moins diplômés et les catégories sociales les plus défavorisées demeurent les plus perméables aux théories du complot : 28 % des 18-24 ans adhèrent à 5 théories ou plus, contre seulement 9 % des 65 ans et plus.

Et donc, l’attentat du marché de Noël en décembre dernier à Strasbourg ?

Invités à se prononcer séparément sur l’attentat de Strasbourg du 11 décembre 2018, seuls les deux tiers des sondés estiment que la version des autorités est conforme à la réalité. 10 % pensent qu’il s’agit d’une manipulation du gouvernement.

Plus largement, en prenant en compte l’ensemble des théories présentées aux sondés (document ici), la Fondation Jean Jaurès avec Conspiracy Watch s’inquiètent qu’au total, 21 % des Français sont très poreux aux théories du complot

Informer et attirer l’attention sur ce problème en écrivant ce papier par exemple ? Certainement vain… Moins de 30% des sondés font confiance aux médias. 

Autre théorie fumeuse avalée par 25 % de la population ? 

L’immigration est organisée délibérément par nos élites politiques, intellectuelles et médiatiques pour aboutir à terme au remplacement de la population européenne par une population immigrée.

Un enseignement : les personnes qui ont le sentiment de ne pas avoir réussi leur vie sont surreprésentées chez celles qui adhèrent à un plus grand nombre de théories du complot que la moyenne.