Nouvel an : un couvre feu pour les mineurs à Strasbourg !

La préfecture du Bas-Rhin impose un couvre feu à Strasbourg et son agglomération pour le réveillon de la Saint-Sylvestre.

Les plus jeunes doivent rester à la maison…

Pour lutter contre les violences urbaines (incendies de véhicules par exemple) provoquées par des mineurs, la préfecture a décidé d’imposer un couvre feu.

Dans un communiqué, elle explique que 

la circulation et le stationnement sur la voie publique de mineurs de moins de seize ans non accompagnés par l’un de leurs parents, ou d’un représentant de l’autorité parentale, sont interdits la nuit du 31 décembre 2021 à partir de 22 heures jusqu’au 1er janvier 2022 à 6 heures.

Les communes concernées : Strasbourg, Hoenheim, Bischheim, Schiltigheim, Illkirch-Graffenstaden, Lingolsheim, Ostwald.

Si des mineurs sont interpellés sur la voie publique durant ce couvre feu, ils seront reconduits chez eux et pourront faire l’objet de poursuites judiciaires. 

En plus de vouloir empêcher les violences urbaines, la préfecture utilise l’argument du coronavirus pour expliquer ce couvre feu. 

La Covid circule de manière importante chez les jeunes, il s’agit donc de limiter “les rassemblements importants sur la place publique”.

Les pétards

Fin novembre, la préfecture du Bas-Rhin avait déjà annoncé l’interdiction d’acheter, d’utiliser ou de transporter les pétards des catégories C1, F1, C2, F2, C3, F3, C4, F4.

Pour limiter les accidents et les attaques envers les policiers ou pompiers dans les quartiers sensibles.

Les amendes peuvent aller jusqu’à 1500 euros.

Durant le réveillon de 2020, un jeune de 25 ans est mort à Boofzheim suite à la mauvaise utilisation d’un mortier dans son jardin. Tchapp en avait parlé