Pic de pollution, je prends mes précautions

Les préfectures alsaciennes ont renforcé le plan d’action d’urgence contre la pollution, depuis 6h ce vendredi matin.

Strasbourg voit rouge

La qualité de l’air se dégrade depuis quelques jours en Alsace.

Ce vendredi, les prévisions annoncent un gros pic de pollution, notamment en ville (voir carte).

Le taux de particules fines dans l’air dépasse largement le seuil recommandé de 50 microgrammes/m3, et Strasbourg et Colmar sont indiquées en rouge avec un indice de 8 (qualité : mauvaise).

Le froid et les conditions météo sont majoritairement responsables de la concentration des particules dans l’air, qui ne peuvent se disperser convenablement.

Pour lutter contre cette pollution les préfectures du Bas-Rhin et du Haut-Rhin ont mis en place des mesures temporaires, à commencer par la circulation.

La vitesse maximale autorisée est abaissée à 70km/h sur les voies rapides et autoroutes.

Les feux à l’air libre (même pour les agriculteurs), les feux d’artifice et les feux de confort dans les maisons particulières sont interdits.

À noter que l’usage des transports en commun est à favoriser. Sur le réseau CTS, le ticket pour la journée est à 1,70€ (2€ si acheté dans un bus), les cars et les Vél’hop sont à tarif réduit.

Il est possible de suivre la qualité de l’air en se rendant sur le site Atmo Grand Est.