Samedi 7 septembre, une journée dédiée à Sophie Le Tan

Sophie Le Tan, étudiante de 20 ans, a disparu le 7 septembre 2018 alors qu’elle visitait un appartement à Schiltigheim.

Depuis un an, la famille, les amis, les enquêteurs, recherchent la jeune fille, parfois bien plus loin qu’à l’endroit supposé (Meisenthal). 

Dans cette enquête, un homme est toujours derrière les barreaux, suspecté et mis en examen pour séquestration et assassinat : Jean-Marc Reiser, 58 ans. 

L’homme nie les faits, mais des traces de sang de Sophie Le Tan ont été retrouvées à son domicile. 

En douze mois, il y a eu de nombreux rassemblements, des messages, des battues et une famille dévastée qui ne cesse de réclamer la vérité.

Un an après sa disparition, il n’y a toujours pas de traces de l’étudiante.

Samedi 7 septembre 2019, les proches de Sophie Le Tan organisent une marche aux lanternes sur la colline de Mundolsheim à 19h. 

Pour honorer sa mémoire” explique la page Facebook dédiée à la recherche de la jeune fille. 

Nous nous retrouverons à 19h à la colline d’Hausbergen (Mundolsheim) pour effectuer une marche symbolique à la lanterne (fournie par l’association). Un lâcher de colombes est prévu une fois arrivés au sommet (10 mn de marche).

Avant le rassemblement, une réunion est programmée à la maire de Schiltigheim à 16h30 pour présenter aux élus et au public toutes les actions menées durant l’année pour rechercher la disparue. 

En vidéo sur Tchapp, retour sur la marche blanche pour Sophie Le Tan organisée à Schiltigheim le 29 septembre 2018.