D’après un sondage Ipsos-Steria Cevipof publié ce lundi, Marine Le Pen arriverait en tête du premier tour de l’élection présidentielle dans le Grand-Est.

L’enquête, très précise, porte sur 15 000 personnes interrogées. 

Au dernier pointage, Marine Le Pen recueillerait au soir du 23 avril 33% des votes. 

La candidate du FN est en tête dans 7 régions sur 12.

Le deuxième, Emmanuel Macron, est crédité de 26,5% des intentions de vote. 

Troisième, François Fillon, 17%.

Jean-Luc Mélenchon devance Benoît Hamon dans cette enquête, 10% contre 8 au candidat socialiste.

Important : la marge d’erreur de ce sondage est de 2,9%.

Au second tour, Emmanuel Macron l’emporterait avec 56% des intentions de vote.

Le 17 février dernier, un autre sondage Ipsos donnait déjà Marine Le Pen en tête du premier tour dans le Grand-Est, entre 32 et 33% (relire l’article de Tchapp). 

Mais Emmanuel Macron, en un mois, a fait un bond de plus de 3 points dans les intentions de vote. François Fillon ne progresse pas.

Débat à la télé

Le Pen, Macron, Fillon, Mélenchon, Hamon, 5 candidats à l’élection présidentielle débattent ce soir pour la première fois à la télévision, sur TF1. 

Abd al Malik

Hasard du calendrier, c’est également ce lundi que l’artiste Abd al Malik a rencontré 218 lycéens d’Alsace à la Maison de la Région à Strasbourg.

Message politique ? Il a exhorté les jeunes à se mobiliser à tous les niveaux de la société. Abd al Malik a présenté les thèmes (tolérance, échange, vie dans les banlieues etc) de son film de 2014, “Qu’Allah bénisse la France”. 

J'ai foi dans la jeunesse. L'avenir de notre pays est dans les mains de chacun.

https://twitter.com/regiongrandest/status/843811994566365185

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

Vous avez déjà donné votre avis.

J'aime 1
Indifférent
J'aime pas 2
Pour commenter télécharger l'application