Strasbourg dépose une gerbe à Nagasaki, au Japon

C’est un symbole. Roland Ries, le maire de Strasbourg, est au Japon jusqu’au 12 octobre “pour renforcer les liens entre la ville et le pays”.

Roland Ries va par exemple présenter une conférence à Kagoshima sur les transports, son grand dada. L’idée étant ensuite de trouver des synergies entre les deux villes.

Mais le plus intéressant est ailleurs. 

Roland Ries se rendra en fin de semaine à Nagasaki.

Le 9 août 1945, la ville est frappée par une bombe atomique américaine, deux jours après Hiroshima. 80 000 personnes sont mortes.

Le maire de Strasbourg veut déposer une gerbe au Mémorial National de la ville, en hommage aux victimes. 

Avec le drapeau “Strasbourg, Capitale des Droits de l’Homme”, il compte réaffirmer, je cite un communiqué, “la nécessité d’un monde dénucléarisé”. 

La délégation visitera le musée du bombardement atomique