Un cimetière israélite profané à Quatzenheim. Emmanuel Macron s'y rend

La préfecture du Bas-Rhin annonce que le cimetière israélite de Quatzenheim a été profané. 

80 sépultures ont été profanées la nuit dernière. Les auteurs de cet acte ont entre autres, marqués des tombes avec des croix gammées. 

La découverte de cette profanation intervient le jour où un rassemblement contre l’antisémitisme est organisé à Strasbourg. 

Une manifestation est en effet programmée ce mardi soir à 19h place de la République, comme dans de nombreuses autres villes de France. 

Un mouvement pour dénoncer la recrudescence des actes antisémites en France, +74 % l’an dernier. Tchapp en a parlé

À Quatzenheim, les gendarmes relèvent les indices en ce moment pour tenter de trouver les responsables de cette profanation. 

Dans un communiqué, la préfecture explique :

Jean-Luc Marx condamne avec la plus grande fermeté cet acte antisémite odieux et exprime son soutien le plus total à la communauté juive qui a une nouvelle fois été prise pour cible. L’antisémitisme porte atteinte aux valeurs de la République que tous les Français ont en partage. Aucune violence, aucune manifestation de haine ou d’intolérance ne doit mettre en péril le vivre ensemble.

L’ancien maire de Quatzenheim, Sylvain Waserman, député LREM, a vivement réagit :

Les mots que l'on pose sur ces actes haineux, minables et pitoyables sont essentiels mais ne sont pas suffisants. Il y a décidément des choses que le temps qui passe, n'efface pas. 

Mise à jour 13H30

Le président de la République Emmanuel Macron va se rendre ce mardi après-midi à Quatzenheim, sur les lieux de la profanation.

Du côté de l’Élysée, on explique :

À travers le président de la République, qui est le premier personnage de l'État, nous voulons montrer que la Nation toute entière condamne fermement ce type d'actes. Notre mobilisation sera totale pour qu'ils ne restent pas impunis.