Unistra : pas de hausses des droits d'inscription pour les étrangers

Le président de l’Université de Strasbourg Michel Deneken affirme dans une lettre “qu’il veut lutter contre le projet du gouvernement d’augmenter les frais d’inscription pour les étudiants étrangers”. 

Le courrier envoyé aux étudiants et aux enseignants de l’Unistra date du 10 avril.

Extrait :

Le Premier Ministre a annoncé qu'il voulait porter les droits d'inscription des étudiants étrangers, hors Union européenne, à 2 770 € pour la licence, 3 770 € pour le doctorat. L'Université de Strasbourg, par ma voix, par celles de son conseil d'administration, de son conseil académique, de beaucoup de composantes, a exprimé son opposition à cette mesure qui risque d'organiser une sélection par l'argent, de mettre en danger certaines formations, de réduire l'influence de la France dans le monde.

Si le projet est adopté au niveau national Michel Deneken annonce que le conseil d’administration de l’université de Strasbourg prendra des dispositions pour réduire au maximum l'impact des mesures gouvernementales sur les étudiants étrangers qui viendront l’année prochaine.

Strasbourg accueille en moyenne chaque année 10 000 étudiants étrangers (sur plus de 50 000 étudiants en tout), dont 7000 hors Union Européenne.