Vendredi 26 avril, une marche contre les violences faites aux femmes

Osez le Féminisme 67 organise une marche contre les violences conjugales et les féminicides vendredi 26 avril à Strasbourg. 

Le départ de ce rassemblement se fera devant l’hôtel de police du Heyritz à 17h30.

Le collectif veut rassembler pour dénoncer, une fois de plus, les violences faites aux femmes.

Ce sera aussi un hommage à Sandra Baumann, 25 ans, retrouvée morte dans son appartement à Strasbourg.

Son compagnon, soupçonné de l’avoir tué lors d’une dispute, est actuellement en garde à vue.

Osez le Féminisme indique que depuis le 1er janvier 2019, 45 femmes ont été tuées par les conjoints.

Selon une enquête de la mission interministérielle pour la protection des femmes, 123 femmes ont été tuées en 2016 par leur partenaire ou ex-partenaire.

225 000 femmes âgées de 18 à 75 ans déclarent avoir été victimes de violences physiques et/ou sexuelles par leur conjoint ou ex-conjoint sur une année. 3 sur 4 déclarent avoir subi des faits répétés. 8 sur 10 déclarent avoir été également soumises à des atteintes psychologiques et/ou des agressions verbales.

Sur les réseaux sociaux (Facebook), Osez le Féminisme 67 souhaite une mobilisation des pouvoirs publics :

Levons-nous pour exiger des pouvoirs publics la mise en place immédiate de mesures de protection efficaces pour les femmes victimes de violence ou de menaces dès le premier signalement ou la première constatation !
 

Vendredi, le cortège défilera en ville avant un rassemblement place Kléber. La marche contre les violences conjugales se terminera devant le tribunal.