ZFE : du rififi à l'Eurométropole ?

Les habitants d’Illkirch-Graffenstaden contre l’interdiction des autos Crit’air 2.

Vous le savez l’Eurométropole de Strasbourg va lancer une ZFE pour limiter la circulation des véhicules polluants, et améliorer ainsi la qualité de l’air.

D’ici à 2028, progressivement, il n’y aura plus que les étiquettes Crit’air 1 et bien sûr les vertes pour les électriques, qui pourront circuler dans l’agglomération.

Au revoir le diesel en passant...

Les détails de cette Zone à Faibles Emissions ici. Tchapp en a parlé

Hier dimanche les habitants d’Illkirch-Graffenstaden ont participé à un référendum local “pour ou contre l’interdiction des véhicules Crit’air 2”.

90,35 % des participants à ce référendum ont voté contre l’interdiction.

Le maire LR de la ville, Thibaud Philipps est content. Il est en bisbille depuis des mois avec l’Eurométropole sur le calendrier de cette ZFE (trop rapide selon lui, qui laisserait trop d’automobilistes au bord de la route). 

La ville de Strasbourg ? Elle s’en fiche… Comme les habitants d’Illkirch? Le taux de participation était de 14,93% ce 11 juillet !

Extrait du communiqué publié hier après les résultats de cette consultation locale.

Avec un taux de participation historiquement faible où plus de 85% des Illkirchois ont refusé de participer au référendum contre la Zone à faible émissions (ZFE) voulu par leur maire, celui-ci se solde par un échec massif. En oubliant de dire à ses concitoyens que la ZFE est une obligation légale qui s’impose à l’Eurométropole et en omettant le sujet majeur de sa justification, la qualité de l’air et la santé de la population, la question partielle et partiale a eu la réponse qui s’imposait : un désintérêt total des habitants.

Rien ne changera, la Zone à Faibles Emissions se fera. 

Tous les résultats du référendum ici