LA boutique de créateurs a besoin de vous!

Après un test concluant en mai, la Boutique de créateurs de la rue Sainte-Madeleine a besoin de vous pour devenir pérenne. Attention travaux en cours, et plein de surprises à la clé!

Un mur cassé, des poutres apparentes et des briques qui se dévoilent, un plafond dégagé… Ça bouge au 8, rue Sainte-Madeleine.

Mieux, l’espace devrait accueillir d’ici à mi-septembre une trentaine d’artistes et artisans d’art de la région. Une première à Strasbourg. Mais pour se concrétiser, le projet a besoin de vous: pour réaliser les travaux, l’association Le Générateur —  fusion des équipes d’Art et Matières et de J’te laisse l’appart pour le week-end — a besoin de 5000€. Si les créatifs réalisent eux-mêmes les travaux, ils doivent se procurer tout le matos… On peut leur filer un coup de pouce ici.

Quoi de neuf?

Nous allons fonctionner de manière participative, tout le monde sera logé à la même enseigne. Comme nous serons “chez nous”, il n’y aura pas les deux-tiers du prix de nos créations qui seront reversés en commission.

Solène Dumas et Carine Faiella sont à l’origine du projet avec leurs complices Clément Petibon, Cécile Roque et Ivan Vollet. Leur premier essai en mai les a convaincus de se lancer.

On a doublé nos prévisions! Les Alsaciens sont devenus acteurs des changements de modes de consommation. Et acheter local, self-made et sans intermédiaire prend tout son sens pour eux.

A une époque où les commerçants indépendants ont plutôt tendance à fermer boutique, les créateurs osent se lancer sur un modèle participatif, très dans l’air du temps.

Si les gens achètent sur Internet, c’est parce qu’ils ne trouvent pas ce qu’ils recherchent sur Strasbourg.

Nocturne ce jeudi en bleu de travail!

Sentir une bougie, toucher une céramique, écouter un vinyle, essayer un bijou… Autant d’expériences sensorielles qu’internet ne nous offrira jamais! 

On veut aussi dynamiser la rue à travers des nocturnes, des ateliers. On a un local caché à l’arrière, nous sommes encore plein de surprises!

Premier event: ce jeudi 30 juin de 18h à 21h “J’te laisse le chantier pour la soirée”.

L’idée? Vous venez déguisé en tenue de chantier — ou pas! — vous admirez Missy réaliser son graff en live sur le comptoir de la boutique, vous écrivez un petit mot sur les vitrines et vous appréciez votre soirée entre coupettes et grignotis! Un tirage au sort permettra aux généreux donateurs de remporter une oeuvre. Et le reste de la rue jouera le jeu en ouvrant boutique pour la soirée!

Pour soutenir le projet c’est ici. Nocturne rue Sainte-Madeleine jeudi 30 juin de 18h à 21h.