Toc, toc, c’est le facteur, signez ici. L’astronaute Thomas Pesquet, à bord de la Station Spatiale Internationale, devrait réceptionner à partir de demain samedi un colis de chercheurs strasbourgeois.

Livraison express.

MMARS 1

Tchapp en avait parlé , reportage à revoir dans notre player.

Des chercheurs du CNRS à Strasbourg, avec ceux de l’ISU, International Space University à Illkirch, demandent à l’astronaute français de mener une petite expérience.

Un colis préparé à Strasbourg, doit partir demain 18 février de Cap Canaveral, à bord d’une fusée de Space X, direction l’ISS. 

Dans la boite de 10 cm3, certainement un mot super sympa de l’équipe de recherche mais surtout, des micro-organismes méthanogènes. 

Pesquet va suivre un protocole très précis pour déterminer la capacité de ces organises à relâcher du méthane en apesanteur. 

Les résultats serviront à répondre à une question simple : est-ce qu’il y avait de la vie sur Mars ?

En effet, du méthane a été détecté sur la planète rouge. Il faut désormais déterminer son origine.

39A

La fusée partira, si les conditions techniques le permettent, à 15h01 GMT demain samedi du pas de tir 39A à Cap Canaveral en Floride. Une autre mission, MMARS 2 est déjà dans les tuyaux.

Une délégation strasbourgeoise assistera samedi au tir de la fusée. 

Le 30 mars, Thomas Pesquet doit s’adresser, depuis l’espace, à 300 jeunes strasbourgeois. 

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

Vous avez déjà donné votre avis.

J'aime 2
Indifférent
J'aime pas 2
Pour commenter télécharger l'application