Colours of Hope : l'art, la guerre, la Syrie, à la gare de Strasbourg

Jusqu’au 15 septembre, la gare de Strasbourg présente une exposition réalisée par des réfugiées syriennes : Colours of Hope.

Les tableaux et dessins présentés sur la verrière sont réalisés par douze femmes, réfugiées en Turquie.

Ces Syriennes ont quitté le pays, ravagé par des années d’une guerre sanglante (8 ans de combats, 370 000 morts, 2,9 millions de blessés, source).

Les dessins racontent la guerre, le quotidien, la peur, l’espoir, la fuite, et doivent interpeller le voyageur de passage. sur le sort des réfugiés.

Extrait du communiqué de présentation de l’exposition :

Ces douze femmes, originaires pour la plupart de la région d’Alep, n’avaient jusqu’alors aucune expérience artistique. Après avoir suivi des formations aux techniques de linogravure, de sérigraphie et de collage auprès d’enseignants turcs, elles ont réalisé ces œuvres exposées à Ankara et Istanbul en 2018. Des bombes, roquettes et valises sont très souvent représentées dans leurs travaux, mais on retrouve également des fleurs ou de la nourriture, symboles d’une stabilité peu à peu retrouvée.

Pourquoi cette exposition à la gare ? 

La SNCF possède une fondation qui aide des réfugiés en France. 

Des salariés de la compagnie ferroviaire travaillent avec des associations pour accompagner d’ici à 2021, 1000 réfugiés.

Par exemple, en donnant des cours de français à des familles.

Photos @Davidpaquin @garestrasbourg