La crêperie C’est Bon Ça ! a ouvert ses portes ce lundi à Erstein. 

Quoi un article sur une crêperie ? Oui…

Au sucre

Déjà, la Chandeleur, la fête de la crêpe, c’est jeudi 2 février. Vous allez bien succomber à une ou deux crêpes non ?

Ensuite, on avait envie de vous parler de Manu. 

Manuel Schatz a 32 ans. Originaire de Westhouse, il avait lancé en janvier 2016 un financement participatif pour ouvrir une crêperie. Bingo, 6020 euros dans le saladier ! 

Après un an de boulot, les crêpes sont chaudes.

Attendez la suite…

Manu, il fait pas les choses à moitié :

Je suis parti en Bretagne, à Rennes, pour suivre une formation de Maître Crêpier. L’histoire, la technique, les recettes, je connais tout !

Pendant des mois, il essaye les recettes, peaufine son concept. 

Je propose une crêperie “tendance”, j’ai élaboré ou revisité des recettes.

Ses pâtes sont préparées au fouet, c’est plus onctueux. Pour les galettes, Manu est imaginatif :

Il y a le sarrasin évidemment, mais je propose aussi des galettes à base de farine de châtaigne, ou de maïs et même de pois chiche. Pour les garnitures, je demande aux clients de choisir entre plusieurs ingrédients.

Le tout, à partir de 2€50 la crêpe au sucre. Le bonhomme fait son beurre salé lui-même ! 

Il n’y a pas longtemps, il a même décliné des galettes avec des produits de Jamaïque. Et à l’occasion d’un salon, Manu a proposé une pâte à crêpe à la rose.

Déco

C’est Bon Ça ! a démarré ce lundi, pour la vente à emporter. Pour manger dans la crêperie, il faudra attendre encore quelques semaines.

J’apporte un peu de Bretagne en Alsace, avec une déco trouvée là-bas. Vous verrez, je réserve la surprise, ce sera opérationnel durant le mois de février.

Et danse

Manuel est passionné de Hip-hop, de break dance. Il danse depuis qu’il a 19 ans. 

Mon ambition : prouver mon côté artistique en le mêlant à de la gastronomie. 

Dans sa vidéo de présentation, à voir ici, il y a de la crêpe, et du break dance...

Pourquoi une crêperie à Erstein ?

Ben, ici, il y a pas grand chose… L’activité est réduite le soir par exemple. Strasbourg, c’est saturé, alors j’avais envie d’apporter quelque chose de neuf, qui n’existe pas encore ici.

C’est Bon Ça ! , 8 rue du Monastère à Erstein. Visitez la page Facebook de cette nouvelle crêperie “tendance”. Photos à voir dans notre slider.

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

Vous avez déjà donné votre avis.

J'aime 69
Indifférent 1
J'aime pas 3
Pour commenter télécharger l'application