Jessica Preis et son ode à la féminité

Jessica Preis est une jeune femme de 29 ans originaire de Lorraine. Elle défend le corps de la femme et nous offre sa propre interprétation de celui-ci, au travers de ses vulves en tissu.

Jessica Preis est artiste plasticienne à Strasbourg. Sa spécialité : les vulves en tissu. 

Elle défend au travers de ses oeuvres le corps de la femme et dénonce les normes que la société lui impose. 

Elle critique les tabous, et une certaine forme de “diktat” envers la gent féminine. 

Pour elle, la pornographie par exemple propose des images fantasmées et idéalisées du corps de la femme, qui poussent à définir une norme.

Cependant, chaque corps est différent et beau.

Jessica travaille beaucoup à partir de sous-vêtements féminins comme les soutiens gorges ou encore les strings, qu’elle transforme ensuite en appareils génitaux grâce à quelques points de couture.

Son exposition se tient au salon de tatouage Two Aces Tattoo, 6 avenue Jean Jaurès.

Ses créations tapissent les murs et peuvent s’acheter.

Les prix varient entre 70 et 90 euros pour les clitoris et 70 et 120 euros pour les vulves.

Les broderies érotiques quant à elles sont entre 150 et 350 euros et la pièce la plus imposante, la vulve yokai en référence à une légende japonaise est affichée à 200 euros.

Sa collection sera exposée au complet jusqu’au 15 juin dans le shop, puis une partie sera transférée au cabaret onirique dans le cadre de la convention Tattoo Flash Fest de Strasbourg, qui se tiendra les 16 et 17 juin.

Cette seconde exposition sera présentée en trio avec Sacha Lehne et Saint Molotov.

En plus d’exposer, Jessica a aussi animé un atelier pour initier les curieux à la confection de vulves en tissu.

Six personnes y ont participé dont deux hommes.

Je suis contente que les hommes participent aussi car c’est une problématique qui touche tout le monde. 

assure Jessica.

Les participants ont bien sûr pu repartir avec leurs créations. 

Les femmes qui y ont participé m’ont dit qu’elles n’avaient plus du tout la même approche du corps de la femme grâce à cet atelier, j’étais très contente.

Le prochain atelier du 26 août est déjà complet mais pour obtenir d’autres informations, n’hésitez pas à contacter Jessica via Facebook ou Instagram.

Pour la retrouver, elle et ses créations, rendez-vous sur sa page Facebook ici ou sur son compte instagram, .

Pour ce qui est du shop, retrouvez les sur leur site internet en cliquant juste ici.