Le numérique pour aider les élèves en difficulté

La Fondation Orange lance dans le Bas-Rhin son projet Écoles Numériques. Une première en France…

L’expérimentation est déployée dans le département avec le concours d’associations locales ou des pouvoirs publics (préfecture, éducation nationale...).

700 élèves vont utiliser prochainement des “kits numériques”, pour s’éduquer de manière ludique.

Dans la valise (une grosse valise...), des tablettes, une enceinte, un petit projecteur, une toile, un ordinateur portable et un mini serveur qui sert de passerelle.

Chaque serveur possède ses programmes, ses vidéos, ses jeux éducatifs, ses livres. En circuit fermé, il va alimenter les tablettes, en fonction des utilisations et des demandes. 

La tablette des enfants ne se connecte pas directement à Internet, elle puise les infos sur ce serveur, imaginé et sécurisé par les techniciens d’Orange.

On y trouve Wikipédia et sa version jeunesse, Vikidia, des ouvrages d’apprentissage de la lecture de Bayard Jeunesse (J’aime Lire …), l’intégrale des émissions de vulgarisation "C’est Pas Sorcier", des quiz de révision de toutes les matières du CP à la 5e de Nomad Education, la Khan Academy (application innovante d’apprentissage des Mathématiques et des sciences par du contenu vidéo), ou encore Youscribe Audiolivres avec plus de cent audiobooks, classiques de la littérature

explique Elizabeth Tchoungui, la présidente déléguée de la Fondation Orange. 

Innovant, le projet ambitionne de soutenir les jeunes un peu largués à l’école, pour les aider à faire les devoirs par exemple, lutter contre le décrochage scolaire.

Le matériel (19 kits dans le Bas-Rhin) sera distribué en priorité dans des centres socioculturels de quartiers prioritaires, à Haguenau, Saverne, Strasbourg, Bischwiller, Schiltigheim, Illkirch-Graffenstaden. Ou auprès d’associations oeuvrant pour l’éducation dans les zones défavorisées. 

Les animateurs seront formés à l’utilisation des programmes et pourront, avec des applications dédiées, des vidéos, des livres interactifs, accompagner les gamins.

D’Afrique

L’idée n’est pas nouvelle. Un tel dispositif existe déjà depuis 7 ans dans plusieurs pays d’Afrique.

Là-bas, la Fondation Orange finance ces kits parce que les écoles, tout simplement, manquent de livres. 

C’est l’écran qui sert à feuilleter les manuels.

Ici en France, la démarche est un peu différente, tournée vers l’aide à la parentalité ou l’inclusion par le numérique. 

Le Bas-Rhin accueille les premiers kits. Suivront d’autres territoires dans le Grand-Est.

En tout, la Fondation Orange va mettre à disposition près de 100 kits numériques, à 100 structures spécialisées, pour un coût de 350 000 euros.

Présentation du kit en vidéo dans notre player. Toutes les informations ici.

Orange est partenaire de Tchapp.