Les Jardins de Gaïa, les thés du monde au coeur de l'Alsace

Les Jardins de Gaïa ont 25 ans. Les 24 et 25 mai, il y aura deux jours de fiesta chez le marchand de thés bio à Wittisheim.

C’est d’abord une idée : trouver dans le monde et vendre en France du thé bio et équitable.

Pas facile au début... Les thés bio et répondant en plus à une démarche éthique, se comptaient sur les doigts de la main.

25 ans après, l’entreprise familiale d’Arlette Rohmer, toujours basée dans le Ried à Wittisheim, propose plus de 600 sortes de thés, directement importés d’Inde, du Japon, de Chine, du Sri-Lanka…

25 ans, c’est aussi le temps qu’il a fallut pour “penser bio”, et développer partout dans le monde, la demande en produits issus de l’agriculture durable.

Nous travaillons directement avec des producteurs, parfois depuis le tout début. Nous améliorons les procédés avec eux, nous testons, nous trouvons des thés rares, Les Jardins de Gaïa font travailler actuellement plus de 70 personnes. 

Anne Florence, la responsable marketing de la marque alsacienne, nous accueille dans la maison/école de thé, installée au milieu d’un grand jardin zen à la japonaise.

Un petit bout d’Asie en Centre-Alsace, qui propose des ateliers pour apprendre à bien préparer les thés.

Certains produits, les primeurs par exemple, méritent une attention particulière pour faire ressortir la complexité et les arômes des feuilles.

Non, tu balances pas de l’eau bouillante de ta casserole sur les feuilles jetées dans ta tasse Simpson. Tu sors sinon...

En vidéo dans notre player, la préparation d’un thé primeur de Chine, Mingqian, rare en importation en France.

D’habitude, ce thé, récolté en avril dernier, ne sortait pas de Chine. Il n’a fait son apparition en France que depuis peu de temps. C’est frais, végétal, très fin en bouche.

Si les thés aromatisés cartonnent, la tendance est à la découverte d’origines pures, des sortes de grands crus, pareil que le vin. 

Et comme un bon Bordeaux, il y a des petits producteurs, en bio, qui récoltent des merveilles dans des paysages incroyables, comme un Sencha arrivé du Japon, près Mont Fuji.

Gong

Des voyages, des thés du monde, une démarche équitable, protéger l’environnement… tout cela sera présenté les 24 et 25 mai lors des portes ouvertes aux Jardins de Gaïa

Pour fêter avec panache 25 ans d’engagement dans le thé bio, l’artiste africain Tiken Jah Fakoly donnera un concert à Wittisheim le 24 mai à 20h.

Billets disponibles en ligne, 27 euros la place pour voir ce chanteur de reggae, admiré par les grands noms de la scène française (Soprano, Lavilliers...). 

Le lendemain, de 10h à 19h, le marchand ouvre ses portes et organise conférences et animations autour des bienfaits du thé, de l’importance de developper le bio.

Foodtrucks, ateliers artistiques pour les grands et les petits, spectacles pour enfants, bar à cocktails, déambulation musicale, le programme vaut le déplacement dans la pampa alsacienne. 

Surtout, il sera possible de goûter les fameux thés primeurs de Chine, du Japon, d’Inde, en plus des mélanges maison.

Les détails sur ce site internet

Jouez !

Visitez notre page Facebook. Pour ses 25 ans, Les Jardins de Gaïa vous offrent deux invitations pour le concert de Tiken Jah Fakoly, ainsi qu’une boite du tout nouveau thé “Gaïa en Fête”, spécialement élaboré pour cet anniversaire. 

C’est un savoureux mélange de Jasmin, Framboise, Coquelicot… bio of course.

Jouez avant le mardi 21 mai, un gagnant. Bonne chance !