Or du Commun, un collectif qui aide les femmes à trouver un job

À Andolsheim dans le Haut-Rhin, le collectif Or du Commun propose un espace solidaire pour aider des femmes à trouver un job.

L’endroit est très chouette, mélange de bureaux pour du co-working, de salles pour les réunions mais aussi de salons, pour se poser, discuter, lire, échanger. 

Or du Commun a pour objectif d’aider des femmes (et de plus en plus d’hommes aussi), à trouver un job, à créer une entreprise, à (re)définir une carrière professionnelle.

Qui peut s’intéresser à ça ?

Une mère de famille par exemple, qui après des années à la maison, décide de se lancer dans l’entrepreneuriat ou veut trouver un emploi.

L’association imagine une émulation avec des professionnels, fait jouer le réseau et surtout, le partage d’expériences. 

Collectif 

Parce que la structure se retrouve (souvent) face à des gens qui perdent confiance, qui ne savent pas où aller et comment faire. Il s’agit d’abord de dialoguer.

Soigner l’âme avec un esprit de groupe, laisser les problèmes à la maison, se motiver collectivement pour se découvrir au final une vista de patronne. 

Ou tout simplement se structurer pour décrocher un job.

L’idée est de rebooster au travers d’ateliers, puis de guider vers un emploi.

Yes you can

De nombreuses femmes croulent sous les responsabilités familiales.

10 ans à faire la popote à la maison ça suffit, mais que faire d’un ancien diplôme ? Ou comment concrétiser un rêve d’entreprise ?

Dans ce tiers-lieu, on vient chercher des aides, des solutions, des contacts.

D’autres personnes se retrouvent dans des situations très difficiles, après une rupture par exemple.

Il faut tout refaire, avec des enfants. Seule, c’est un casse tête de trouver le temps pour la création d’une entreprise. 

Alors celles qui sont passées par là, donnent les bons réflexes à adopter, pour équilibrer la balance famille/boulot.

Liberté

Dans ce tiers-lieu et avec cette association lancée par des femmes qui ont vécu cette transformation, on parle d’abord de sa vie, on apprend l’entreprise après, pour un nouveau départ.

Pour s’émanciper...

Une liberté qui passe par un nouvel apprentissage des bases, comme par exemple l’usage des outils numériques.

La Fondation Orange soutient d’ailleurs le collectif Or du Commun.

En vidéo dans notre player, visite de cette maison de l’écoute, de la solidarité et de l’emploi.

Avec à sa tête, des “coworqueens”.

Orange est partenaire de Tchapp.