Strasbourg fête les arts dans la rue avec Farse 2018

Du 10 au 12 août, Strasbourg organise la 4ème édition de Farse, le festival des arts dans la rue.

Des dizaines d’artistes et compagnies prennent possession, durant trois jours, de 17 endroits/places en ville.

En vrac, vous aurez droit à de la danse, du théâtre, de la musique, des marionnettes, des déambulations, du cirque de rue…

Bref, à peu près tout ce qui peut faire s’exprimer le corps et l’esprit, pour les grands et les petits puisque des spectacles sont réservés aux enfants (sur la Presqu’île Malraux).

Petite sélection Tchapp d’un programme très dense qui démarre vendredi 10 août à 16h par du théâtre musical place d’Austerlitz, avec Les Grooms, une fanfare. 

18h vendredi, Palais Rohan

Bernard Massuir fait le clown…

Musicien dans l’âme et clown dans le coeur (ou l’inverse !), Bernard Massuir chante et fait chanter. Baladin généreux et sensible, Tutti Canti offre une bulle musicale et vibratoire qui fait profondément du bien.

22h vendredi, place Kléber

Un siffleur en nocturne…

Fred Radix, le siffleur et son quatuor à cordes nous offrent un concert de musique classique inattendu, drôle, généreux et… sifflé ! Jubilatoire !

22h, vendredi, rue des Veaux

Un afterfunk si vous aimez le funk…

Dans Funkindustry il y a le fun qui te donne la banane et te barre dans les îles sous un soleil torride. Dans Funkindustry il y a le « Unk », cri rauque comme une gorgée de rhum qui te prend à la gorge en t’inondant des rythmes des bossas bien tassées et avalées cul sec. Dans Funkindustry il y a l’Indus, le fleuve sacré qui ballote ton corps en l’emportant bien loin vers tes réincarnations en grand primate velu. Dans Funkindustry il y a Stries comme les fourrures rayées des loups garous disco hurlant à la lune fauve des spots.

15h, samedi, bassin Austerlitz

Pour les gosses, un concert sur une barque…

Eddy la Gooyatsh, c’est l’histoire de Rio, une petite loutre qui a grandi au sein d’une famille de castors, au bord d’une rivière, au milieu d’une forêt. Rio a eu une enfance très heureuse parmi les castors mais un matin, au petit déjeuner, ses parents lui annoncent qu’elle va devoir quitter la hutte familiale, qu’elle est presque une adulte et qu’il est maintenant grand temps qu’elle construise elle-même sa propre hutte comme c’est la tradition quand on devient un grand castor.

22h, samedi, Ponts Couverts

Du cirque de rue avec la compagnie Rouages… Attention, funambule !

Pas d’autre chemin que celui tracé par ce câble dans le ciel, ni d’autre silence que celui des longues résonances des ondes Martenot… Une performance faite sur mesure pour le FARSe avec le désir de créer un moment unique qui résonnera longtemps dans la mémoire collective.

15h, dimanche, place Saint-Thomas vers place Grimmeissen

Grande déambulation artistique avec des trompettes…

L’errance de trois musiciens et leurs phénomènes : un violon-trompette, un violoncelle-trombone et une contrebasse-hélicon. De ce concert déconcertant naît un son minéral en mouvement, une promesse de liberté.

22h, dimanche, parc du Heyritz

Gros show pour clôturer le festival, avec des installations de feu…

Compagnie Carabosse, leurs grandioses et poétiques installations de feu créent des espaces-temps particuliers, intimes et hypnotisants qui donnent naissance à des moments magiques…

Retrouvez l’ensemble du programme ici

Durant Farse, les spectacles LUX (son et lumière au centre ville) ne sont pas organisés.