Strasbourg : une pétition pour réaliser une oeuvre urbaine

Sur Change.org, l’artiste Bruno Graffer a lancé une pétition pour transformer un mur du centre-ville de Strasbourg.

Le mur en question est situé entre la place Kléber et la rue des Grandes Arcades, il surplombe un supermarché.

Depuis le mois de mars, Brunograffer parle à ses fans sur les réseaux sociaux de son projet de retaper le mur avec un graffiti (couleurs ou noir et blanc).

Un gigantesque mur de plus de 19m de haut en plein centre-ville est totalement délabré. La peinture part en lambeaux et je trouve trop dommage que ce soit visible dans l’une des rues les plus touristiques de Strasbourg.

Problème : l’endroit est classé (Unesco entre autres), on ne peut pas faire n’importe quoi, il faut l’aval des Architectes des Bâtiments de France.

Et ces derniers ne semblent pas pressés de répondre positivement au projet…

Bruno a donc lancé une pétition sur internet pour mobiliser et mettre un gentil coup de pression à l’administration.

J’ai un style artistique très pop et coloré, j’aimerais donc y apporter des couleurs vives comme des bleus, du rouge, du rose, du jaune et du violet. Néanmoins, j'ai la possibilité d'adapter ce style à du monochrome noir et blanc ou bien d'autres couleurs plus douces en rapport avec celles des bâtiments adjacents. 

Aperçu dans notre slider.

La ville de Strasbourg serait partante selon l’artiste, qui aurait déjà essuyé un refus de la direction départementale des architectes des bâtiments de France. 

Étant donné que tout le centre-ville est classé au patrimoine de l'UNESCO, j'ai dû faire une demande d'autorisation auprès des architectes des Bâtiments de France (l'UDAP du Bas-Rhin). Demande qui a été refusée : ni peinture, ni même une autre solution telle que du collage ou une toile tendue, solutions éphémères ou permettant la conservation du mur tel quel, n'a été accepté.

Bruno Graffer a publié un dossier de présentation très complet pour expliquer son projet sur ce mur.

Près de 4000 personnes ont signé la pétition pour un peu d’art sur un mur délabré de Strasbourg.

C’est moche, mais c’est classé… Ou quand l’administration pourrait se montrer un peu plus ouverte.

Parfois ça marche

À Neuf-Brisach dans le Haut-Rhin, il y a aussi une zone classée au patrimoine mondial de l’Unesco : les remparts Vauban de la ville.

Et pourtant, dans une partie des galeries de ces remparts se trouve un superbe musée street art : le Mausa. Tchapp en avait parlé

Là-bas, l’art urbain prolonge l’histoire.

Photos @Brunograffer