Tchapp tchatche avec Candice Mack, artiste maquilleuse à Strasbourg

Candice Mack fête cette année les 20 ans de son école éponyme, installée à Strasbourg.

Dans l’imaginaire populaire, discuter avec une maquilleuse, c’est un peu comme au comptoir d’un PMU, en plus glamour, sans le ballon de rouge.

On se raconte les derniers ragots, on se plaint du petit dernier qui a encore séché les cours, on parle de politique pour dire qu’ils sont tous ripoux, on se gausse du voisin cocu…

De toute façon, les métiers de l’esthétique au sens large, c’est tellement superficiels, c’est un peu “pétasses & co”, hein ?

Cette image d’Épinal (injuste), Candice en rigole. Et prouve chaque jour que son job, maquiller les gens, est très riche.

Depuis 20 ans, Candice Mack a une école de maquillage à son nom, au coeur de Strasbourg, “Candice Mack”.

En vingt piges, elle a formé des centaines d’élèves, débarqués du monde entier, à l’art de maquiller.

Oui, l’art de… Parce que pour cette punk/grunge/gothique (si, si, si...), son métier touche à l’artistique. En plus de gommer les aspérités ou au contraire, faire ressortir les particularités de l’âme humaine.

Nina de Tchapp, tchatche avec Candice, lors d’une séance maquillage à son école.

Son métier, sa passion, ses petits conseils, vidéo dans notre player. 

Confiance

Candice est une figure à Strasbourg. En tout cas dans le petit milieu de la communication, de l’information, de la culture.

Elle et sa team (une armée de jeunes stagiaires, femmes ET hommes) déboulent souvent sur les plateaux des télévisions locales pour maquiller les vedettes de la petite lucarne et leurs invités.

À l’opéra, au théâtre, dans des événements, des spectacles, des concerts, Candice Mack rend beau. Ou différent. Ou moche, son autre jeu.

L’école s’est faite une petite réputation dans les effets spéciaux, genre monstres (zombie walk de Strasbourg par exemple).

De la création, des idées, et une sensibilité particulière.

Tu sais, avec le maquillage, on peut redonner confiance aux gens, gommer des rougeurs par exemple. Nous devons être à l’écoute, comprendre les attentes, savoir s’effacer parfois, toujours se montrer réactive et échanger. Les maquilleuses qui ne comprennent pas ça loupent tout (rires). 

Candice Mack (instant promo), propose également une gamme de services pour le grand public : shop, cours d’auto-maquillage, teinture de cils, maquillage pour les mariages, pour les enfants.

Mais le plus intéressant, c’est tout ce que Candice a à dire sur les gens, sur l’image que l’on veut faire ressortir de nous, et la passion qu’elle met dans chacun de ses gestes.

Généralement, à la fin de sa séance de maquillage devant le miroir, on lâche un “oh pu…., mais c’est moi ? Comment tu as fait ?”. 

Les connaisseurs diront que c’est le talent.

Candice Mack, les infos ici