Une Saint-Valentin à emporter cette année

Dimanche 14 février c’est la fête des amoureux. Et ils ne pourront pas se faire une soirée romantique dans un restaurant.

Coronavirus oblige, les restrictions sanitaires bloquent l’activité des restaurateurs, obligés de proposer uniquement des plats à emporter, quand l’établissement n’est pas carrément fermé.

Pour cette Saint-Valentin, de très nombreuses maisons proposent des menus spéciaux à emporter.

Tout se consulte sur internet ou les réseaux sociaux. Il ne reste plus qu’à passer une commande et de profiter d’une livraison ou d’un clic’n collect.

Des idées

Julien Binz à Ammerschwhir (un macaron Michelin), prolonge son menu Saint-Valentin jusqu’au 21 février tellement il a du succès.

Quatre plats composent ce menu, dont un “filet de bar rôti, pommes de terre « façon boulangère » au safran d’Alsace, jus de bouillabaisse”, pour 62 euros par personne.

Les commandes se passent en ligne, date de retrait à choisir.

Le Buerehiesel à Strasbourg a concocté un “tartare de Noix de Saint Jacques et truffe noire Mélanosporum, crème de panais” en entrée d’un des deux menus à choisir.

La Casserole cuisine un magret de Canard de la ferme « Nonnenmacher », chou rouge aux noix et jus corsé aux épices, entre autres, pour le samedi 13 février. 

Sold Out, tout est déjà commandé à 75 euros par personne.

Tout le monde s’est lancé, même les cuisiniers à domicile comme MySweets à Obernai.

Pour 32,90 euros par personne vous goûterez entre autres un plat sucré/salé mêlant chapon et écrevisses.

À Illzach, Da Biaggio, une pizzeria, a lancé une pizza à emporter en forme de coeur.

Pâtissiers, traiteurs, les propositions sont très nombreuses.

Une pâtisserie à Colmar, Schmitt, s’est lancée dans un brunch des amoureux, à emporter, avec des produits de fermes locales.