Walkare, le projet qui veut vous protéger

Walkare est un projet en cours d’élaboration entre Paris et Strasbourg, qui veut permettre des sorties dans la rue en toute sécurité.

Clémence Jung à 20 ans. Étudiante à Strasbourg, elle pilote Walkare avec Émilie, ingénieure à Paris.

Il y a deux aspects : proposer des stages, des ateliers, autour du self-défense avec des cours de krav-maga, une aide psychologique, juridique. Et de l’autre, la fabrication d’une montre connectée qui alertera les secours automatiquement en cas d’urgence.

Les signalements pour des agressions dans la rue ne cessent d’augmenter. Les témoignages aussi sur les réseaux sociaux...

Rien que dans les transports publics par exemple,

[LT] En France, 87% des usagères des transports en commun déclarent avoir déjà été victime de harcèlement sexiste, de harcèlement sexuel ou d'agressions sexuelles.

"Ne minimisons jamais le harcèlement sexuel, victimes ou témoins, donnez l'alerte."
pic.twitter.com/natntLNNrW

— SNCF Transilien (@Actu_Transilien) March 5, 2018 ">87 % des utilisatrices se plaignent d’insultes ou d’agressions sexuelles. 

Walkare n’est pas un bodyguard. L’outil numérique (la montre), et les stages, doivent permettre de retrouver une confiance et une assurance lors des déplacements.

Et aussi de savoir quoi faire si on se retrouve face à une menace. Il faut apprendre à se défendre et dans certaines situations extrêmes, on n’a pas le réflexe de déclencher une alarme sur son téléphone par exemple. 

explique Clémence. 

Il y a donc cette montre. Qui sera capable de détecter une chute, une augmentation du rythme cardiaque, ou de réagir à un mot code pour appeler un service d’aide.

Les tests vont démarrer au courant du printemps 2022, en même temps que le projet d’ateliers de self défense, proposés dans les universités et les entreprises.

Walkare, c’est retrouver la liberté de sortir en toute sécurité…

Orange

Clémence Jung est soutenue par le programme Orange Femmes Entrepreneuses

L’opérateur veut inciter des créatrices d’entreprises à développer de nouveaux services dans le numérique.

Tchapp a déjà présenté Mnemeia, un autre projet alsacien, qui ambitionne de lancer une plateforme de streaming vidéo sur le patrimoine culturel.

Orange a apporté son expertise à plus de 300 femmes, partout en France, en trois ans. 

Pour participer à la nouvelle saison de #femmesentrepreneuses, il faut se renseigner ici et déposer une candidature avant le 30 novembre. 

Ensuite, les fondatrices sélectionnées pourront développer des connaissances dans le numérique avec l’aide de “mentors” et les conseils de l’entreprise. 

Suivez l’aventure Walkare sur Instagram par exemple. 

La montre connectée d’alerte devrait se retrouver à la vente fin 2022, pour moins de 100 euros.

Le service fonctionnera ensuite avec un abonnement, de moins de 10 euros par mois.

Orange est partenaire de Tchapp.