C'est quoi un VSR ? Un véhicule pour détecter les fuites de gaz

R-GDS a lancé il y a quelques semaines son tout nouveau VSR, véhicule de surveillance réseau.

C’est un SUV dernier cri, équipé spécifiquement pour détecter les fuites de gaz sur son réseau de distribution dans le Bas-Rhin.

En trois ans, nous allons vérifier 2000 kilomètres de tuyaux avec un cellule laser et des ordinateurs installés dans la voiture.

explique Pascal Walter, chargé d’affaires chez R-GDS et pilote du véhicule.

La voiture possède une valise laser dans le coffre et des capteurs GPS. Elle passe au dessus des conduites, en ville, dans la campagne, dans les villages, pour détecter les éventuelles fuites de CH4 (le gaz de ville).

Si une molécule est détectée, nous menons des mesures manuelles, à pieds, pour confirmer ce qu’on appelle un indice.

Il y a un seuil de tolérance.

Le CH4 se trouve naturellement dans l’atmosphère. Il peut aussi provenir d’une canalisation d’eau ou d’une fosse avec trop de pourritures, ce n’est pas forcément du gaz.

Slowly

Ce VSR doit circuler à très faible allure, moins de 30 km/h. Un agent installé derrière un ordinateur vérifie les mesures, indique les chemins à prendre en fonction des coordonnées du réseau, et précise la vitesse à adapter.

Reportage vidéo et explications à Boersch, où R-GDS a mené une campagne pour vérifier le réseau de l’opérateur Gaz de Barr.

Avant l’auto, les agents circulaient avec un quad.

Bien plus complexe à manier, puisqu’un seul agent devait piloter et mesurer, exposé aux conditions climatiques. 

Il faudra trois ans pour boucler la cartographie et la surveillance de tout le réseau de distribution de l’opérateur.

R-GDS est partenaire de Tchapp.