Des collégiens se lancent dans l'entrepreneuriat

La finale du challenge Créa D-Clic a été organisée jeudi soir à Strasbourg.

Six collèges de Strasbourg (Erasme, Truffaut, Lezay Marnésia, Hans Arp, Leclerc et Stockfeld) ont rivalisé d’idées pour imaginer l’entreprise à succès de demain.

Sur la scène du centre Marcel Marceau au Neudorf, des jeunes collégiens défilent et présentent les projets face à un jury, en public.

C’est un peu de théâtre, beaucoup de travail pour défendre son concept, un sacré outil pour découvrir l’entreprise et gagner en estime de soi.

Le concours Créa D-Clic est organisé par l’association D-Clic, qui aide les jeunes des quartiers prioritaires de l’Eurométrople à s’orienter, à trouver des vocations, à poursuivre des études.

L’idée est simple : demander aux collégiens d’imaginer une boîte, un produit, un service, et faire comme si le truc devait exister, demain, avec des clients, un marché, un budget.

Pour se jauger, apprendre les rudiments de la création d’entreprise, susciter des vocations, s’imaginer en entrepreneur...

Et nous pouvons, plus tard, mettre en relation des jeunes avec des incubateurs.

Pour Achour Jahouari, le président de D-Clic, l’exercice sert surtout à se forger une estime de soi positive, pour ensuite, tenter, innover, s’imaginer une carrière.

Environ 100 collégiens dans le secteur de Strasbourg participent durant l’année à Créa D-Clic.

Ils bossent avec les professeurs, forment des groupes, dialoguent avec des patrons pour comprendre l’économie.

C’est une scénarisation. Nous apprenons aux collégiens à se répartir les rôles, les finances, la technique, la communication. Puis il faut présenter son idée en public et présenter un véritable business plan.

Les jeunes se prennent au jeu, avec une mise en scène, des slides, des maquettes. 

Les idées ? Dans l’air du temps… Il y a pas mal de projets pour défendre l’environnement par exemple, comme une nouvelle poubelle pour mieux recycler, ou un candélabre à économie d’énergie.

Nous avons une équipe qui a imaginé une application pour améliorer les échanges entre le patient et son médecin. Ils sont jeunes, mais ils connaissent les problématiques des hôpitaux saturés. 

Témoignages en vidéo dans notre player.

C’est le collège Stockfeld qui a remporté la finale avec une application qui doit simplifier le contact entre un patient et son médecin.

Suivez l’actualité de D-Clic sur Facebook

D-Clic est soutenu par R-GDS, partenaire de Tchapp.