Il n'y a pas que le vélo à Strasbourg, il y a aussi la marche

On le savait déjà, Strasbourg déteste la voiture, préfère le vélo. La ville plaît également aux marcheurs.

Le collectif ”Place aux piétons”, qui milite pour une plus grande reconnaissance des piétons dans les politiques de déplacements urbains, vient de sortir une enquête nationale sur la marchabilité (si, si, si...) des villes de France.

Pour faire simple, est-ce qu’il fait bon se déplacer à pinces chez vous ? 

Signalisation, sécurité, infrastructures, 70 000 personnes ont participé à l’enquête.

Ici, les résultats dans de nombreuses communes. 

Alors Strasbourg ?

Pas mal… La ville obtient un C, c’est à dire un “ressenti plutôt favorable” des piétons. Mieux que la moyenne dans le Grand Est, D.

Dans le bulletin de Strasbourg, il y a un 10 en “ressenti global”, 10,8 en sécurité, 12,6 en aménagements… un gros “ouais allez tu peux mieux faire, mais tu redoubles pas”.

Reste que c’est bien mieux que Paris, 8 en ressenti global. Ou Marseille, la ville où il ne ferait pas bon mettre un piéton dehors : 5 seulement ! 

La marche c’est bien

Après l’excommunication des automobilistes, Strasbourg a lancé un plan piéton 2021-2030, pour développer la marche. 

Avec pour objectif, par exemple, d’établir un nouveau réseau piétonnier dans l’Eurométropole.

40% des déplacements urbains se font déjà en marchant à Strasbourg.

Cet été, une nouvelle zone piétonne avait été expérimentée dans l’hyper-centre.