Incroyable : un chien détecteur de la Covid dans le Haut-Rhin

Non ce n’est pas une blague ! Un golden retriever a été envoyé dans un EHPAD de Kunheim pour aider à la détection du coronavirus. 

Le chien s’apelle Pokaa. Et si on lui fait sentir un échantillon de transpiration, il est capable de détecter la présence de la Covid, en s’asseyant.

En cas de résultat positif, un test PCR vient confirmer son diagnostic. Et l’avantage est justement là...

Chez des personnes âgées ou très âgées, souvent malades d’Alzheimer, un test conventionnel n’est pas évident à réaliser et à vivre.

Pokaa, par son flair ultra développé, évite ce test aux pensionnaires d’établissements qui redoutent les clusters.

Moins intrusif et mignon, le chien rend un sacré service ! 

Il est fiable Pokaa ?

Oui. Entrainé par Handi’Chiens avec l’aide d’un laboratoire et de l’école nationale vétérinaire d’Alfort, le golden aurait une efficacité pour la détection de la maladie de plus de 90%.

Autant que le test PCR.

Handi’Chiens explique que pour l’instant, trois chiens ont été formés à cette détection en France.

Comment ça marche la détection du coronavirus avec une truffe de toutou ? Une vidéo est en ligne sur ce projet “Nosaïs”.

Il va falloir lui présenter de multiples échantillons qui viennent d’une population très diversifiée pour que le chien puisse créancer exactement la bonne odeur, c’est à dire l’odeur du COVID et pas l’odeur du COVID plus autre chose. Donc il va falloir présenter au chien une odeur de COVID; une odeur de COVID plus une démence; une odeur de COVID chez un jeune, chez une personne âgée, chez un adulte, un ado, une femme, un homme.

Les chiens formés débutent le travail cet été dans les établissements accueillant un public fragile.

C’est scientifiquement prouvé : un chien peut sentir certaines formes de cancers et d’autres maladies.

Tchapp a déjà parlé de l’association Handi’Chiens et ses actions en Alsace avec Raffie, un autre golden, entrainé pour aider les personnes handicapées.