Le Cafoutche à Strasbourg devient Ocean Friendly

Le bar/restaurant du TNS est le premier établissement de Strasbourg (et du Grand Est), à signer la charte Ocean Friendly Restaurant

Le Cafoutche porte désormais ce blason, lancé par la Surfrider Foundation.

L’ONG, qui veut défendre des océans plus propres, développe ce concept partout en France et en Europe.

L’idée est de proposer un carnet de route, une marche à suivre, un accompagnement, aux établissements qui souhaitent affirmer leur engagement éco-responsable. 

Ce n’est pas un label, mais une charte avec des points à respecter. Par exemple, ne pas proposer à la carte des espèces menacées d’extinction, comme le thon rouge

nous explique Elsa, bénévole à la Surfrider Foundation du Bas-Rhin.

Au fait, c’est cocasse non de voir une organisation née d’un surf plus vert, à la base sur des plages, oeuvrer à Strasbourg ?

Du tout. 80 % des déchets retrouvés dans les océans proviennent des terres. Donc nous voulons sensibiliser partout où nous le pouvons. Ton emballage en plastique expansé pour ta nourriture par exemple, peut se retrouver demain dans l’Atlantique

rajoute Daisy, la responsable de l’antenne strasbourgeoise. 

Et Le Cafoutche alors ?

Et bien on utilise du verre, pas du plastique, des produits locaux cuisinés ici. Là sur la carte à midi, t’as du poulpe, abondant en ce moment dans les océans. Pas du poisson sur le point de disparaitre. On a rien initié, nous suivons une tendance forte des consommateurs. Mais nous affirmons notre engagement avec cette charte

explique Nicolas Fabbian, le gérant. 

La Surfrider Foundation a publié une carte interactive des restaurants “océan friendly” en Europe.

Témoignages en vidéo.