L'Université de Strasbourg sans tabac

C’est la première université de France à se lancer : Strasbourg devient un campus sans tabac.

L’Université de Strasbourg a signé une convention avec la Ligue contre le Cancer pour limiter la consommation de cigarettes et lutter contre le tabagisme.

Désormais, il sera interdit de fumer sur les parvis des facultés, comme c’est déjà le cas en pharmacie.

Terminé la clope grillée après un cours dès la sortie d’un amphithéâtre. Tout le campus et l’ensemble des sites de l’Unistra sont concernés.

L'objectif de cette action est de faire évoluer les représentations des usagers en faveur de la non-consommation du tabac dans les espaces publics. Cette action vise à protéger les citoyens et l'environnement

explique l’université dans un communiqué.

En plus d’une campagne d’affichage pour expliquer la démarche, l’université et la Ligue vont mener des opérations de sensibilisation aux dangers du tabac.

Si les jeunes fumeurs sont invités à quitter les parvis, ils pourraient se retrouver plus tard dans des zones fumeurs spécifiques. 

Le tabac tue chaque année 75 000 personnes en France.