Pour être le seul déchet de sa maison...

Célia Laignel vient de sortir son premier livre, “Comment être le seul déchet dans ta maison”, chez Hachette Pratique.

C’est un carnet de bord pour virer écolo au quotidien, et multiplier ainsi les petits gestes qui font du bien à la planète.

Célia habite Strasbourg.

Rédactrice, elle anime depuis des années sa page Instagram, @keldéchet, avec des réflexions et conseils pour limiter son impact environnemental.

Plus que l’écologie, la jeune fille défend aussi la cause des femmes, une certaine idée de la justice sociale, le bien être des animaux. 

Une sorte de vision à 360°, la pincée d’humour en bonus, pour rendre l’écologie moins austère ou punitive.

Et ainsi marquer les esprits.

La gamelle Yannick Jadot à la dernière présidentielle (le candidat EELV a fait 4,6%) rappelle, entre autres choses, qu’il ne sert à rien de s’agiter dans tous les sens en criant “La Terre brûle, venez à moi expier vos péchés de surconsommation”…

On peut utiliser l’humour et la légèreté pour semer des graines de révolution.

Célia a un ton.

Elle parle de beaucoup de choses dans le bouquin. Des produits conseillés dans sa salle de bain, ou d’une marque d’un sextoy earth friendly.

Ou de l’éco-anxiété :

C’est le fait de paniquer face au changement climatique, de s’inquiéter pour la suite. Ce phénomène touche surtout les jeunes qui sont nés en pleine crise climatique. Ils remarquent la disparition de la biodiversité par exemple, ça provoque des angoisses.

explique l’autrice.

Fun et frais, ce livre pour opérer sa transition écologique est illustré par l’artiste @Mikankey.

Tchapp a rencontré Célia Laignel à Strasbourg. Brin de lecture avec elle en vidéo.