Ton vélo elliptique rouille dans un coin ? Ton tapis de sol prend la poussière sous le canapé ? N’hésite plus, donne tout.  

Coline, Louis et Atora, étudiants en STAPS à Strasbourg, ont un projet. Ils veulent ouvrir une salle de sports pour les sans domicile fixe. Un projet étonnant qui a convaincu Caritas Alsace et le centre Bernanos.

Une salle de 35m2 est à disposition du groupe pour lancer le projet. Ne reste plus qu'à trouver les outils pour transpirer ! 

Le sport et l'esprit

Le biceps bien dessiné, Coline, 20 ans, est originaire de la région parisienne. Arrivée à Strasbourg il y a deux ans, elle suit une formation unique en France qui fusionne le sport avec un projet humanitaire. C’est elle qui a eu l’idée de lancer une salle de sports pour SDF.

Passionnée de musculation et de fitness depuis quatre ans, elle veut conseiller, mieux encore, coacher des sans logis, le temps d’une séance d’abdos ou d’une partie de ping-pong.

« Quand je vois des personnes en difficulté dans la rue, je me sens concernée, j’ai envie de les aider. Le sport est un bon moyen pour retrouver la confiance en soi,  pour donner de la motivation ! »

 

Ce lieu sera avant tout un lieu d’écoute, de partage.

« On ne fera pas des miracles, mais si on peut au moins leur donner de la chaleur humaine, ce sera bien. ».

 

Un coeur gros comme ça...

Thomas Wender, le directeur du centre Bernanos à Strasbourg (l'aumônerie catholique de l'Université) est rapidement convaincu par le projet de ces trois étudiants. C'est lui qui a trouvé le local qui sera accessible deux fois par semaine aux "sportifs".

« Leur projet est très beau. Cela va à contre courant de ce qu’on entend sur l’engagement des jeunes. J’aime cette implication. Je leur mets à disposition cette pièce, de bon cœur. Il ne faut pas que le projet s’essouffle. Chaque année nous recevons une centaine de personnes sans domicile fixe le temps d’un repas, ils seraient très heureux d’avoir accès à une activité sportive. »

 

Caritas fournira le goûter après chaque action sportive. Et surtout, des bénévoles de l'association s'occuperont du lien social avec les sans abris. Cinq à sept personnes seront mobilisées dans un premier temps avec pour objectif principal la formation de groupes conviviaux. L'idée des petits jeunes a été applaudie au foyer d'accueil "Arc à Ciel" de Caritas, géré par Germain Mignot.

Le projet de Coline et Louis est arrivé pile au bon moment. Nous n’avons pas assez d’activités autour du sport. Il y a une réelle demande ! Ce projet sera également un bon moyen pour évoquer les questions sur l’hygiène et la santé de chaque personne en difficulté. Coline et Louis sont de futurs professionnels dans le sport, ils sauront les accompagner. 

 

 

Quand, combien, qui ? Donnez !

Les étudiants ont quatre mois pour boucler ce projet humanitaire. La salle (dans le centre Bernanos 30 rue du Maréchal Juin) pourrait accueillir jusqu'à 12 SDF deux fois par semaine. Ils lancent un appel aux dons pour pouvoir aménager cet endroit. Si vous avez des appareils de fitness en trop, contactez directement Coline via cette page Facebook.

 

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

Vous avez déjà donné votre avis.

J'aime 7
Indifférent 0
J'aime pas 0
Pour commenter télécharger l'application