Si, si, on a envoyé un bretzel dans l'espace

Même deux… Des étudiants de l’Ecam à Strasbourg ont lancé une expérience scientifique qui ne manquait pas de sel.

Samedi 19 mai, ils ont largué des ballons remplis d’hélium et bardés de capteurs pour analyser l’air, la vitesse, les températures etc…

Un ballon sonde en fait, comme utilisé depuis des lustres partout dans le monde.

Sauf que ces ballons avaient une belle particularité.

Deux bretzels y étaient attachés, dans des nacelles. 

Yep, des jeunes ingénieurs ont bien envoyé des bretzels dans la stratosphère.

Pour bosser, pour rire et pour répondre à une question existentielle : on dit “un” ou “une” bretzel ?

Pour le moment, on sait que le ballon “Bretz’elle” a grimpé jusqu’à 34 695 m d’altitude avant d’exploser. 

L’engin a depuis été récupéré près d’Offenburg en Allemand.

Reste a exploiter les données du second ballon, “Bretz’il”, pour savoir qui a grimpé le plus haut et donc, décider si c’est un ou une bretzel…

Les résultats définitifs devraient être donnés ce lundi. À suivre sur la page Facebook Apollo Bretzel.

Photos @ApolloBretzel