Sikle : et hop, 100 tonnes !

Tchapp avait présenté Sikle, du compostage urbain nouvelle génération. 

Les “composteurs de Strasbourg” comme ils aiment s’appeler, ont passé cette année la barre des 100 tonnes de déchets organiques récupérés chez les professionnels.

Et le tout, avec des vélos à assistance électrique et des remorques pour ne pas polluer et pouvoir circuler librement en ville.

Sikle a démarré son activité début 2019, avec l’objectif de fabriquer et de proposer du compost urbain. Du circuit court, du recyclage malin et écolo.

L’ambition à deux ans est de collecter 10 à 15 tonnes par semaine auprès de 200 établissements. Assez pour produire 400 tonnes de compost par an et fertiliser 50 hectares de parcelles agricoles (jardins familiaux ou partagés, maraîchers). L’association vise à se transformer en Société Coopérative d’Intérêt Collectif pour intégrer dans la gouvernance les producteurs de déchets, les salariés et la collectivité

explique Sikle.

Pour le moment, 32 établissements strasbourgeois bossent avec cette Start-up, des bars, des restaurants essentiellement, qui confient les restes alimentaires par exemple. 

100 tonnes de déchets organiques = 30 tonnes de compost. 

Photos @sikle