Une maraude avec Strasbourg Action Solidarité

L’association Strasbourg Action Solidarité a besoin de vous pour aider les personnes qui vivent dans la rue.

La structure pilotée par Valérie Suzan organise des maraudes deux fois par semaine à Strasbourg, parfois jusqu’au milieu de la nuit.

Des bénévoles apportent de la nourriture, des couvertures, des produits d’hygiène aux SDF. 

Valérie mène ce combat depuis 7 ans. Elle a transformé son appartement en zone de stockage. Les soupes distribuées sont préparées dans sa propre cuisine.

J’ai besoin d’aide. On a besoin de dons de nourriture, de gants, de bonnets, de couvertures. Il y a beaucoup de monde dans la rue en ce moment. Pire : 29 personnes sont mortes dehors en 2019 à Strasbourg. Ça ne peut pas continuer…

Plus que du pain ou des sandwichs, Strasbourg Action Solidarité apporte du réconfort. Un vrai lien existe entre les personnes qui vivent dehors, parfois depuis des années, et son équipe.

Tchapp a participé jeudi soir à une maraude. Vidéo dans notre player.

Squat

Une étape de la tournée était le squat Bugatti près de Hautepierre. Dans un ancien immeuble du groupe Lidl, 200 personnes, dont au moins 40 enfants, ont trouvé refuge. 

Nos écoulons la majorité de nos invendus ici. La situation est très difficile. Une famille de huit personnes a été découverte près d’un hôtel. Les gosses étaient pieds nus dans l’herbe, la mère est enceinte de 8 mois…

Illégal, mais indispensable pour les associations d’aide qui réclament, comme Valérie Suzan, des solutions pérennes ou des actions concrètes de l’État pour reloger les “squatteurs”, majoritairement des réfugiés.

Elle dépose une caisse de denrées alimentaires et en profite pour donner l’adresse d’une assistante sociale à une famille qui doit trouver un logement d’urgence.

Solidarité

Chaque mardi, chaque jeudi, c’est la même chose. Récupérer les invendus et les distribuer dans la foulée dans plusieurs quartiers de Strasbourg.

Près du restaurant universitaire Gallia, des jeunes sortent d’un pont. En dessous, une tente de fortune.

Ils demandent quelque chose pour protéger leurs affaires des rats. Ils prennent une soupe, une couverture, rigolent. Puis repartent.

À mardi, bisous...” lance Valérie à Yann, dehors depuis très (trop...) longtemps. 

Bientôt, on aura un local pour nous aider à entreposer nos produits. Jusqu’à présent, on ne demande pas de subventions, on se débrouille avec les dons privés. Les besoins sont très importants et les situations parfois très complexes. J’ai la hargne pour continuer à faire changer cette situation.

Si vous voulez aider Strasbourg Action Solidarité, contactez l’association via cette page Facebook

R-GDS, partenaire de Tchapp, aide l’association en fournissant, entre autres, un véhicule qui sert aux maraudes.